L'évolution aéro de Williams illégale mais utile

Apparue mardi sur le Red Bull Ring, à l'occasion des essais privés qui ont lieu en Autriche, l'ailette conçue par l'écurie Williams servirait exclusivement à récolter de nouvelles données.

Après avoir introduit de nouvelles pièces aérodynamiques lors du Grand Prix d'Autriche, Williams cherche toujours à réduire l'écart qui les sépare de Mercedes et Ferrari. 

Les évolutions apportées à Spielberg ont permis à Felipe Massa d'obtenir la troisième place sur le podium, mais l'écurie de Grove poursuit à présent ses recherches via cette ailette, apparue sur la voiture pilotée par Susie Wolff mardi.

Située sur le fond plat et non sur le châssis lui-même, juste devant la roue arrière, l'ailette a quelque peu surpris les observateurs et n'est a priori pas légale par rapport à la réglementation technique. Tout porte à croire que celle-ci a pour utilité de récolter des données concernant la circulation de l'air dans cette zone.

"Vous avez constaté des choses un peu étranges sur la voiture," a déclaré Valtteri Bottas, faisant référence à ces ailettes. "Nous réalisons en réalité des tests et l'objectif est simplement de récolter des données à envoyer à l'usine."

"Je ne peux pas donner davantage de détails, mais nous travaillons dur afin de comprendre et déterminer les domaines que nous devons encore améliorer."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de Juin au Red Bull Ring
Circuit Red Bull Ring
Équipes Williams
Type d'article Actualités
Tags ailette, autriche, données, développement, essais privés, susie wolff, valtteri bottas, williams