L'ex-PDG de Lotus attaque la marque pour 10 M$

Il ne fait pas bon posséder des titres Lotus

Il ne fait pas bon posséder des titres Lotus. Dany Bahar, ex-PDG Lotus licencié récemment, poursuit selon Bloomberg Businessweek son ancien employeur à hauteur de 10,6 millions de dollars (8,1 millions d’euro).

Congédié puis définitivement écarté de la marque de supercars, Bahar (dont le train de vie était jugé excessif et amplement dû à des ressources détournées de Lotus selon le constructeur) estime que le propriétaire malais DRB a enfreint la loi en l’écartant.

Selon la même source, DRB et Lotus sont donc appelés à se défendre devant la Cour.

Bahar, âgé de 40 ans, a été écarté le 7 juin, deux semaines après avoir été suspendu alors qu’une investigation avait été lancée le concernant.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités