L'Histoire des jeux vidéos F1 (5/7)

Les développeurs de certains jeux ont tenté, au-delà de leur créations, des partenariats commerciaux avec la Formule 1

Les développeurs de certains jeux ont tenté, au-delà de leur créations, des partenariats commerciaux avec la Formule 1. Le plus célèbre reste Sega et son hérisson anthropomorphe, Sonic.

Plus récemment, ce sont les finlandais de chez Rovio qui se sont prêtés au jeu, avec les fameux Angry Birds.

Senna, c'est plus fort que toi !

La célèbre firme nippone Sega, sort en 1989 Super Monaco GP sur borne d'arcade.

Mais c'est surtout sa suite, Super Monaco GP II (1992, Mega Drive, Master System et Game Gear), qui se fait remarquer. Dans ce jeu de F1, toutes les écuries et pilotes portent de faux noms...sauf Ayrton Senna !

Il est ainsi possible d'incarner le triple champion du monde brésilien, ou l'affronter en face-à-face, dans le mode « Senna GP ». Malgré un gameplay moyen, ce jeu est réputé chez les retro-gamers pour sa jaquette à l'effigie de l'homme aux 41 victoires en F1 et est devenu un petit objet de culte! En 1993, pourtant en partenariat avec Ayrton Senna (chez Mclaren à l'époque), c'est vers Williams que Sega se tourne. La Williams-Renault d'Alain Prost et de Damon Hill s'est transformée en SuperSonic ! Les monoplaces des 2 champions du monde sont décorées aux couleurs de la marque japonaise aujourd'hui disparue. Des logos Sega et la tête de Sonic (le célèbre hérisson bleu, mascotte de la marque) sont insérés sur les ailerons et les casques des pilotes. Sur le côté, les jambes de Sonic apparaissent, appuyant sur les pédales. C'est cette même année que l'écurie anglaise domine tout et roule à la vitesse supersonique, s'imposant dans les 2 championnats. Alain Prost devient champion du monde pour la 4e et ultime fois. Sega, désireux de s'imposer encore plus dans la catégorie reine, sponsorise le Grand Prix d'Europe de Donington Park et le renomme Sega GP d'Europe. Des logos Sega et la tête de l'animal bleu apparaissent partout ! Ironie du sort, c'est Ayrton Senna qui domine la course, sous la pluie. Le brésilien reçoit sur le podium un trophée Sega-Sonic (qui sera remplacé par une vraie coupe). McLaren, après chaque victoire, arborait un dessin de hérisson écrasé, en clin d'oeil (morbide) à l'écurie rivale anglaise.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alain Prost , Ayrton Senna , Damon Hill
Équipes McLaren , Williams
Type d'article Actualités