L'Imbruglio technique Red Bull - Renault - FIA

Au début de la saison, Jean-François Caubet, Directeur de Renault Sport, se félicitait d’une nouvelle trouvaille permettant à Red Bull de retrouver le niveau d’appui perdu durant l’hiver du fait des changements de réglementation liés à...

Au début de la saison, Jean-François Caubet, Directeur de Renault Sport, se félicitait d’une nouvelle trouvaille permettant à Red Bull de retrouver le niveau d’appui perdu durant l’hiver du fait des changements de réglementation liés à l’utilisation du diffuseur soufflé ayant fait le succès de la RB7.

Le team autrichien et son partenaire moteur sont désormais dans l’œil du cyclone à quelques heures du départ du Grand Prix d’Allemagne : après examen de la monoplace championne du monde dans le parc fermé des qualifications d’Hockenheim, la FIA a en effet jugé que les cartographies moteur à moyen régime introduites par Red Bull pouvaient constituer une altération technique de l’écoulement d’air sur le diffuseur, devenant un élément aérodynamique à part entière.

Sans entrer dans les technicités que Jo Bauer, Délégué technique de la FIA, a commencé à énumérer dans un communiqué officiel de la FIA, la Red Bull RB8 semble contrevenir au niveau moteur dans son exploitation du couple, devenu inférieur à pleine charge.

La cartographie moteur est particulièrement exploitée dans des degrés différents par conditions pluvieuses et selon les types de circuits, où les régimes sont revus pour procurer une optimisation moteur. Dans le cas de Red Bull, les changements apportés sembleraient également apporter une altération du fonctionnement du diffuseur.

Red Bull, qui a affirmé par la voix de Christian Horner ne pas être conscient de contrevenir à une quelconque règle, a refusé de plus s’exprimer sur le sujet pour l’heure.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités