La C33 offrira la flexibilité à Sauber pour réagir

Pour concevoir sa nouvelle Sauber C33, l'écurie suisse a pris un minimum de risques afin de garder le plus d'options ouvertes

Pour concevoir sa nouvelle Sauber C33, l'écurie suisse a pris un minimum de risques afin de garder le plus d'options ouvertes. En effet, il est très difficile à ce jour de savoir ce que chaque équipe aura dans son package, et les ingénieurs de Hinwil ont préféré joué la carte de la prudence. La C33 est donc une monoplace suffisamment souple pour offrir un changement de direction en cas d'erreur.

C'est ce qu'explique Éric Gandelin, designer en chef de Sauber. Ce dernier met également l'accent sur le facteur de la fiabilité. Comme beaucoup d'autres, il estime que ce sera le point crucial pour signer de bons résultats, au moins lors des premières courses de la saison.

"Tous ces changements présentent un immense défi pour les ingénieurs, principalement avec une pression en termes de délais. Nous avons dû prendre plusieurs décisions par rapport au châssis avant que toutes les données nécessaires soient disponibles. Le développement du moteur va se poursuivre en parallèle jusqu'au dernier moment", explique Gandelin.

"Les changements radicaux de réglementation signifient que ça va être plus difficile de faire des prédictions. Nous savons quel type de package nous avons, mais c'est difficile de savoir ce qu'ont fait nos rivaux. La première opportunité d'y voir plus clair aura lieu durant les essais hivernaux. Le chemin que nous avons pris avec la conception de la C33 nous permet un maximum de flexibilité, donc nous pouvons réagir rapidement. Il est aussi clair que la fiabilité sera un facteur important pour les premières courses. C'est un domaine dans lequel nous avons mis nos priorités."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Sauber
Type d'article Actualités