La cartographie moteur pour jouer sur l'usure pneumatique

La pole position de Sebastian Vettel sur le Grand Prix d’Inde marque la 8ème pole de la saison du bloc V8 Renault; la 5ème consécutive depuis la manche de Monza, début septembre

La pole position de Sebastian Vettel sur le Grand Prix d’Inde marque la 8ème pole de la saison du bloc V8 Renault; la 5ème consécutive depuis la manche de Monza, début septembre.

Pour Thierry Salvi, qui supervise les opérations Renault pour Red Bull, et toute l’équipe Renault Sport F1, le fait d’avoir pris le pas sur Mercedes, très solide en milieu de championnat, est une grande satisfaction. Renault vise maintenant un weekend festif, marqué par une nouvelle victoire et le bouclage d’un nouveau titre mondial.

Tout le monde ici sait quel est l’objectif du weekend, et nous poussons fort pour l’atteindre”, sourit Salvi.

Mark et Seb ont fait un super travail en qualifications, Sebastian inscrivant la pole avec un tour fantastique, et Mark se classant 4ème avec les pneus prime (medium), ce qui est une performance particulièrement impressionnante”.

Pendant l’essentiel du weekend, l’enjeu de Red Bull a consisté à comprendre le fonctionnement des pneus tendres et leur fenêtre d’optimisation pour définir la meilleure stratégie possible. Les ingénieurs motoristes ont leur rôle à jouer dans cela, comme l’explique le Français.

On optimise la dégradation pneumatique à travers les cartographies. On sait que la course de demain sera un grand défi et l’équipe a aligné la meilleure stratégie possible en utilisant les deux types de pneus en début de course”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités