Felipe Massa
Dossier

Felipe Massa

La chronique de Felipe Massa : Comment j'ai résisté à Hamilton

Dans sa première chronique exclusive pour Motorsport.com, Felipe Massa revient sur son GP de Chine, le dîner avec les pilotes et sa bagarre en piste face à Lewis Hamilton.

La chronique de Felipe Massa : Comment j'ai résisté à Hamilton
Nico Rosberg, Fernando Alonso, Daniel Ricciardo, Nico Hulkenberg, Valtteri Bottas, Max Verstappen, Daniil Kvyat, Esteban Gutierrez, Esteban Ocon, Marcus Ericsson, Felipe Nasr, Pascal Wehrlein, Felipe Massa, Sebastian Vettel, Jenson Button, Carlos Sainz Jr., Lewis Hamilton, et Sergio Perez
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Fernando Alonso, McLaren, Felipe Massa, Williams et Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso lors de la parade des pilotes
Felipe Massa, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38 et Felipe Massa, Williams FW38 en lutte pour une position
Jenson Button, McLaren MP4-31 et Felipe Massa, Williams FW38 en lutte pour une position
Jenson Button, McLaren MP4-31 et Felipe Massa, Williams FW38 en lutte pour une position
Felipe Massa, Williams FW38

Il y a quelque chose de très spécial qui donne une identité unique au Grand Prix de Chine pour moi. À chaque fois que je viens à Shanghai, avant même de penser à mes engagements du week-end sur le circuit, il y a une tradition particulière à laquelle je dois prendre part : rencontrer mes fans. Je connais déjà certains d’entre eux, et chaque année ils m’attendent devant mon hôtel, parfois toute une journée, jusqu’à mon arrivée. 

Dans beaucoup de pays, ça se termine par une poignée de main, un autographe ou un selfie. Mais pas en Chine, il y a des cadeaux. Et nous parlons de fans qui connaissent ma vie… Parfois mieux que moi ! Ils connaissent les noms de mes amis et de ma famille. Cette année, j’ai reçu des cadeaux non seulement pour moi, mais aussi pour mon fils et pour ma nièce. 

C’est vraiment incroyable de penser à l’enthousiasme que ces fans m'apportent. Je suis à des milliers de kilomètres de chez moi, alors trouver des gens qui vous estiment, de manière chaleureuse et polie, c’est un sentiment formidable. 

Le dîner des pilotes

À Shanghai, il y a également eu un très bon dîner organisé entre tous les pilotes. Ca peut paraître étrange à dire mais, au final - même si nous partageons le même paddock depuis des années - nous ne nous connaissons pas si bien les uns les autres. 

Quand on monte dans la voiture, chacun ne pense qu’à lui, et je suis le premier à vouloir dépasser tous mes adversaires et à tracer ma route vers l’avant du peloton. Mais quand on enlève le casque, nous sommes toujours une bande de bons garçons qui partageons le même monde, les mêmes problèmes et les mêmes objectifs. C’est pour cela que le dîner de Shanghai était une belle occasion pour nous de nous retrouver dans un contexte différent, et de se raconter des histoires qui n’étaient pas nécessairement liées à ce que nous faisons sur la piste. 

L’ambiance était très détendue et joyeuse, et je crois que nous sommes nombreux à être allés nous coucher à l’hôtel avec un bon feeling. Je suis convaincu que le fait de nous retrouver comme ça est très utile, et j’espère avoir le plaisir de voir cela se reproduire plus fréquemment. 

La bataille avec Hamilton

Après le dîner, mes pensées se sont tournées à nouveau vers la bagarre en piste, et sur ce point mon Grand Prix de Chine a été très positif. 

En fin de course, j’ai dû défendre durement ma sixième place face aux attaques de Lewis Hamilton, et c’était difficile. Nous avions les mêmes pneus (il les a changés un tour avant moi) donc nous étions à égalité sur ce point. Et même s’il avait un problème et une voiture endommagée, nous devons nous rappeler que ça reste une Mercedes. 

Au final, j’ai réussi à contrôler la situation, et je crois que c’est principalement dû à la manière dont j’ai pu gérer les pneus. Mes trajectoires étaient très différentes en course, car si j’avais utilisé les mêmes qu’en qualifications, mes pneus auraient été usés après quelques tours, spécialement à l’avant. J’ai aussi fait en sorte d’appuyer à fond sur l’accélérateur seulement à la sortie des virages, quand la voiture était parfaitement droite, et cette technique a très bien fonctionné. 

Je crois que pour cette course, c’est ce qui a fait la différence entre moi et Valtteri Bottas, dont le rythme sur les longs relais n’était pas aussi bon. Cela a aussi confirmé beaucoup d’informations que j’avais fournies à l’équipe après les essais hivernaux. C’est toujours agréable de pouvoir signer un résultat qui arrive après avoir travaillé avec les ingénieurs. C’est une récompense qui aide à renforcer les relations à l’intérieur de l’équipe. 

La troisième meilleure équipe

Terminer à la sixième place m’a permis de quitter Shanghai en occupant la même position au championnat pilotes, et je crois que c’est un bilan positif après trois courses. 

Beaucoup de gens m’ont demandé si j’attendais quelque chose de plus en ce début de saison, mais quand on commence un championnat, tous les pilotes ont des attentes élevées, en espérant même quelque chose qui est plus grand que la logique le dirait. 

Dans l’ensemble, je crois que Williams a fait un bon pas en avant par rapport à fin 2015, mais nous ne pouvons pas oublier que nos adversaires ont travailler dur eux aussi. En fin d’année dernière, nous nous battions avec Red Bull pour la place de troisième meilleure équipe, et je crois que nous sommes toujours dans cette situation aujourd’hui. 

Nous avons vu à Bahreïn et Shanghai que Red Bull a beaucoup progressé en vitesse de pointe, et je peux seulement déduire qu’ils ont fait un pas en avant avec leur unité de puissance. La confirmation viendra à Sotchi, où il y a de longues lignes droites, mais je crois que nous avons une carte à jouer. Mon objectif, bien sûr, est de rester devant eux. 

partages
commentaires
Haas - "Il y a beaucoup de pleurnichards en F1"
Article précédent

Haas - "Il y a beaucoup de pleurnichards en F1"

Article suivant

La F1 va discuter d'une limite de trois moteurs par saison

La F1 va discuter d'une limite de trois moteurs par saison
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021