La Corée du Sud espère toujours avoir son GP

La "Loi sur la F1", signée par le parti national et le parti démocratique de l'opposition, signifie que le Gouvernement Sud-Coréen s'engage à financer une partie d'un futur circuit de F1

La "Loi sur la F1", signée par le parti national et le parti démocratique de l'opposition, signifie que le Gouvernement Sud-Coréen s'engage à financer une partie d'un futur circuit de F1.

Longtemps annoncée sur le calendrier 2010, la Corée du Sud ne figure finalement pas dans les plans de Bernie Ecclestone pour la saison prochaine. Tout du moins, cette nouvelle pourrait bien changer la donne.

Ce n'est en effet que dans un mois que le FOM d'Ecclestone annoncera son calendrier 2010 officiel et les négociations avec la Corée du Sud iront bon train d'ici là.

La Bulgarie ou l'Inde sont d'autres pays soucieux d'organiser un Grand Prix chez eux. Reste à savoir quel Grand Prix mythique ils remplaceront un jour...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités