Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
6 jours

La direction de course a rencontré Verstappen à Suzuka

partages
commentaires
La direction de course a rencontré Verstappen à Suzuka
Par :
9 oct. 2016 à 08:58

La manière dont le pilote Red Bull a défendu sa deuxième place face à Lewis Hamilton n'a pas entraîné de pénalité au Japon, mais les commissaires ont discuté avec le Néerlandais pour clarifier la situation.

Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Podium : Andrew Shovlin, ingénieur Mercedes AMG F1; le deuxième, Max Verstappen, Red Bull Racing; le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1; le troisième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Max Verstappen est allé discuter avec le directeur de course de la F1, Charlie Whiting, et les commissaires du Grand Prix du Japon après l’arrivée. Il y était évidemment question de la manière dont il a défendu sa position face à Lewis Hamilton dans l’avant-dernier tour de course.

Le pilote Red Bull était en deuxième position et sous la pression du triple Champion du monde, quand il a fermé la porte à son adversaire au freinage de la dernière chicane du tracé. Hamilton a été contraint de tirer à gauche dans l’échappatoire, avant de terminer le Grand Prix à la troisième place. Il s’est immédiatement plaint à la radio en indiquant que Verstappen avait changé de direction au freinage.

Aucune enquête n’a officiellement été ouverte, mais Motorsport.com a appris que Charlie Whiting et les commissaires - parmi lesquels figure ce week-end l’ancien pilote Emanuele Pirro - avaient discuté de ce qui s’était passé avec Verstappen. Ils voulaient visiblement clarifier la situation de manière informelle, alors que les changements de direction au freinage sont un comportement que la FIA ne veut pas voir se généraliser.

L’incident entre Verstappen et Hamilton a été jugé comme étant similaire à celui du Néerlandais face à Kimi Räikkönen en Hongrie, contrairement à celui qui était survenu en Belgique entre les deux hommes. Aucune sanction n’a été prise à l’encontre du deuxième du Grand Prix au Japon, mais il lui a probablement été rappelé où la FIA plaçait les limites pour de telles manœuvres.

Avec Jonathan Noble

Article suivant
Button - "Je finis 18e, c'est horrible"

Article précédent

Button - "Je finis 18e, c'est horrible"

Article suivant

La "grande déception" de Räikkönen à Suzuka

La "grande déception" de Räikkönen à Suzuka
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Lieu Suzuka
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine