La F1 doit prot?ger notre plan?te

C'est une attaque en bonne et due forme que James Porteous, journaliste au quotidien The Herald, a adressé à l'ensemble des représentants de la F1

C'est une attaque en bonne et due forme que James Porteous, journaliste au quotidien The Herald, a adressé à l'ensemble des représentants de la F1.

Selon lui le sport automobile est dangereux pour la planète et les responsables de cette discipline n'en ont que faire.

"Quelques degrés de plus seraient le déclencheur d'une catastrophe. Plus les voitures iront vite, plus la Terre sera rapidement détruite" dénonce Porteous.

La FIA n'a pas tardé à réagir à cet article puisque Mark Culter, responsable de la communication, s'est déclaré "offusqué et inquiet par la naïveté" de l'auteur.

"A t'il contacté l'une des équipes de F1 ou discuté avec un membre de la FIA avant de tirer de telles conclusions ?"

"La F1 a toujours été au summum de la technologie et continuera à l'être grâce à des systèmes tels que la récupération d'énergie lors des freinages et l'utilisation de biocarburants."

"Ainsi, la F1 servira de catalyseur pour accélérer le développement et l'utilisation de systèmes écologiques sur les routes."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités