La F1 regarde 'Grimsvötn' d'un œil inquiet

Depuis samedi, un nouveau volcan islandais répondant au doux nom de Grimsvötn est entré en éruption

Depuis samedi, un nouveau volcan islandais répondant au doux nom de Grimsvötn est entré en éruption. Cet évènement naturel a déclenché un nuage de cendres, comme ce fût déjà le cas il y a un an. Si la portée devrait être moindre, le trafic aérien devrait tout de même en être perturbé.

C'est ce qui explique les inquiétudes du paddock de la Formule 1 puisque plusieurs vols au Royaume-Uni et ailleurs en Europe ont déjà été annulés. La situation n'est pas inquiétante pour Monaco, que les équipes ont directement rejoint depuis l'Espagne, sauf pour certains teams qui souhaiteraient faire venir rapidement de nouvelles pièces depuis leur usine.

En revanche, il en est tout autre pour le prochain Grand Prix. Dans dix jours, le petit monde de la Formule 1 devra traverser l'Atlantique pour se rendre au Canada, sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal. D'ici là, tout le monde espère que Grimsvötn aura calmé ses ardeurs et qu'aucune perturbation conséquente n'agira sur l'espace aérien.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gilles Villeneuve
Type d'article Actualités