La F1 vise toujours un gain de 5 secondes au tour en 2017

Selon la FIA, les monoplaces de Formule 1 seront jusqu’à cinq secondes plus rapides au tour en 2015, malgré l’abandon du plan de refonte aérodynamique initial.

La F1 vise toujours un gain de 5 secondes au tour en 2017
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Jenson Button, McLaren MP4-31
Felipe Massa, Williams FW38
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09 avec des capteurs
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16 avec des capteurs
Sebastian Vettel, Scuderia Ferrari

La F1 voulait se diriger, avant l’hiver, vers une révolution de la réglementation technique, les équipes soutenant alors une proposition qui a finalement fait long feu.

En effet, une étude menée par la FIA, suite à des craintes exprimées notamment par Pirelli et Mercedes, a révélé que les charges aérodynamiques importantes supplémentaires agiraient de telle sorte sur les pneus que tout gain sera annulé.

Un compromis a finalement été trouvé pour remédier à ce problème, tout en prenant acte de la volonté de changement - sous le nom de "proposition McLaren". Il implique une augmentation de l’appui aérodynamique de 25% par rapport à aujourd’hui, environ la moitié de ce qui était prévu au départ.

Même s’il avait été évoqué le fait que les gains seraient de l’ordre de deux à trois secondes au tour, la FIA a assuré dans un communiqué publié vendredi soir qu’elle s’attendait à des améliorations plus importantes.

Annonçant l’approbation par le Conseil Mondial du Sport Automobile du plan concernant la refonte des monoplaces pour 2017, la FIA explique : "Les simulations réalisées montrent une amélioration des temps au tour d’approximativement 4 à 5 secondes sur la plupart des circuits."

Les équipes auront jusqu’au 30 avril prochain pour se mettre d’accord sur une écriture des Règlements Sportif et Technique de la saison 2017. Concernant cette date butoir, la FIA affirme qu’elle permettra à toutes les parties prenantes de la discipline de "finaliser tout travail utile, surtout concernant les règles sur l’unité de puissance en se concentrant sur les quatre domaines clés que sont le coût de la fourniture, l’obligation de fourniture, la convergence des performances et l’amélioration supplémentaire du bruit".

Le format "devrait" changer

Comme Motorsport.com vous le rapportait précédemment, la FIA a approuvé le passage à un système de qualifications par éliminations. Toutefois, de manière surprenante, le communiqué de l’instance dirigeante indique seulement qu’il "devrait" être mis en place pour le Grand Prix d’Australie, laissant donc entendre que l’incertitude plane encore sur une introduction immédiate du système.

Cela fait évidemment suite aux propos de Bernie Ecclestone qui avait expliqué il y a quelques jours que la FOM n'était pas en capacité de modifier le logiciel de chronométrage pour qu’il soit opérationnel à temps, repoussant l’entrée en vigueur du nouveau format en Espagne.

La FIA laisse la porte ouverte pour qu’un travail supplémentaire soit fait sur ce sujet spécifiquement en précisant que le texte approuvé ce vendredi va revenir vers les équipes. "La rédaction du Règlement sportif de ce nouveau format de qualifications sera soumise au Groupe Stratégique de la F1 et à la Commission F1." Cependant, il faudra un vote unanime pour changer la règle.

partages
commentaires
Des essais "productifs" pour Renault malgré des "problèmes mineurs"

Article précédent

Des essais "productifs" pour Renault malgré des "problèmes mineurs"

Article suivant

Steiner - Grosjean a retrouvé sa confiance en ses freins

Steiner - Grosjean a retrouvé sa confiance en ses freins
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021