La fabrique de "Baby Schumi" de Mercedes-Benz

Il conviendra cette année de suivre de près la Mercedes-Benz Junior Team, récemment dévoilée

Il conviendra cette année de suivre de près la Mercedes-Benz Junior Team, récemment dévoilée. Pour un remake puisant ses sources en 1990 avec un trio de choc composé de Michael Schumacher, Karl Wendlinger et Heinz-Harald Frentzen, Mercedes-Benz, en dépit d’un contexte laissant planer des doutes sur son implication future en F1 (renouvellement des Accords Concorde), n’a aucunement l’intention de se fermer des portes sur l’avenir.

La sélection du casting de la Junior Team Mercedes 2012 est impressionnante.

Roberto Merhi, Christian Vietoris et Robert Wickens constituent véritablement un bassin de jeunes talents dont vous entendrez de nouveau parler. Bien entendu, on vous dit souvent cela à propos de nombreux jeunes loups. Mais quiconque a suivi en 2011 les relevés et réputés championnat F3 Euroseries et World Series by Renault (F3.5) sauront de quoi l’on parle.

Robert Wickens n’est ni plus ni moins que celui ayant tenu en respect Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo en obtenant le titre 2011 de la relevée Formule 3.5, n’ayant que peu à envier au GP2. Roberto Mehri s’est de son côté littéralement promené en F3 Euroseries, s’attribuant un titre de champion de la vitesse, mais aussi de la régularité, que nombreux sont ceux qui peuvent lui envier à matériel égal. Enfin, Christian Vietoris se fait petit-à-petit son chemin vers le sommet, et disputait l’an dernier le championnat DTM après un déjà long parcours en monoplace.

Le pari intéressant de tout ce petit monde est d’avoir fait confiance à Mercedes-Benz pour se placer en DTM cette saison. Autrement dit, au volant de GT surpuissantes, n’ayant que peu à voir avec les puissantes et légères monoplaces des séries de promotion. Pour Mercedes, le pari n’est pas si fou. Paul di Resta, Champion DTM 2010, fut la révélation de la saison F1 2011 et représente un solide atout pour Force India, motorisée par la firme à l’Etoile. Norbert Haug, qui porte en très haute estime l’Ecossais, ne manquera pas, si Schumacher vient à prendre sa retraite au terme de la saison 2012, de recommander celui-ci pour une promotion chez Mercedes AMG aux côtés de Rosberg.

En plaçant sa Junior Team en DTM, à la maison, Mercedes est certain de contrôler de bout en bout le programme de formation de ses pilotes, et d’apprendre à connaître ceux-ci dans une catégorie ou peu de chefs d’équipes F1 vont réellement fourrer le nez. Di resta est la preuve que le passage du DTM à la F1, aussi fou que cela puisse sembler, est parfaitement possible avec succès. Et avec un conseiller du rang de Michael Schumacher pour épauler les jeunes, le constructeur a la panoplie complète pour fabriquer de futurs champions. On ne saurait que vous recommander de surveiller ces trois-là régulièrement cette saison dans la rubrique DTM de ToileF1 !

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Heinz-Harald Frentzen , Karl Wendlinger , Norbert Haug , Paul di Resta , Robert Wickens , Christian Vietoris , Daniel Ricciardo , Roberto Merhi , Jean-Éric Vergne
Équipes Mercedes , Force India
Type d'article Actualités