Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
30 jours
31 oct.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
51 jours
04 déc.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

La FIA calme les inquiétudes sur les dépassements pour 2017

partages
commentaires
La FIA calme les inquiétudes sur les dépassements pour 2017
Par :

La FIA a écarté les préoccupations des pilotes quant au fait que les nouvelles F1 en 2017 pourraient rendre les dépassements plus difficiles. 

La Formule 1 prévoit une nouvelle règlementation technique qui permettra aux monoplaces d’aller jusqu’à cinq secondes plus vite au tour l’année prochaine. Une volonté qui a fait naître des inquiétudes chez de nombreux pilotes, qui estiment qu’une augmentation conséquente des niveaux d’appui rendra presque impossible de suivre une voiture suffisamment près pour espérer la dépasser.  

Lewis Hamilton est l’un de ceux qui se sont exprimés à plusieurs reprises au sujet de ces changements, estimant que cela n’apporterait pas davantage de spectacle. 

"Je crois que nous avons besoin de plus de grip mécanique et de moins de grip aéro, afin de suivre les voitures d’assez près et de les dépasser", a répété le Britannique. "Donnez-nous cinq secondes de mieux par tour grâce à l’aéro et rien ne changera, nous piloterons juste plus vite."

Grip mécanique 

Directeur de course de la F1, Charlie Whiting estime néanmoins que de telles inquiétudes ne sont pas fondées. Il précise justement que le gain en performance proviendra essentiellement du grip mécanique grâce à l’utilisation de pneus aux dimensions plus importantes. 

"Nous avons eu un nombre incalculable de réunions avec les directeurs technique de chaque équipe, et nous avons eu une gamme complète de propositions, allant d’une quantité d’appui aéro importante à une quantité très faible", a expliqué Whiting en détaillant le processus mis en place par la FIA en vue de 2017. "Mais tout est basé sur le fait que nous aurons une augmentation significative du grip mécanique. Alors inévitablement, nous avons fini à peu près au milieu. C’est incorrect de dire que la progression attendue des temps au tour viendra totalement de l’appui aéro, car ça ne devrait tout simplement pas être le cas."

"L’idée générale, c’est que la moitié proviendra du grip mécanique, et l’autre moitié de l’appui aérodynamique. L’une des choses dont nous avons parlé tout au long [du processus] concerne le fait que nous ne devons pas rendre plus difficile la poursuite d’une autre voiture, et ça a été un véritable principe de base. Je crois que nous avons fait du mieux que nous pouvions, compte tenu du fait que nous devons prendre en compte le point de vue de chacun."

Dépassements et pneumatiques

En marge du Grand Prix de Bahreïn, Jean Todt a lui même insisté sur la nécessité de travailler sur un package 2017 permettant de voir des dépassements en piste, précisant que cette donnée n’avait absolument pas été ignorée. 

"Le mandat, c’est comment faire de la F1 un spectacle qui est le pinacle du sport automobile, comment rendre les voitures plus rapides, plus spectaculaires, et faciliter les dépassements tout en restant dans un budget décent", a précisé le président de la FIA.

L’un des composants importants du futur package 2017 relève bien entendu de Pirelli, puisque le manufacturier unique devra fournir des pneus qui permettent aux monoplaces d’être plus performantes. Charlie Whiting a justement précisé qu’au cours des prochains jours, la FIA devrait être en mesure de fournir un document expliquant clairement les caractéristiques requises. 

"Nous avons longuement discuté de ça avec Pirelli", a-t-il souligné. "Nous avons eu une réunion à Milan avec Pirelli au début du mois de février et on nous a demandé de leur présenter les objectifs que Pirelli aurait à atteindre pendant la durée de leur nouveau contrat. Nous sommes prêts à fournir une liste d’objectifs à Pirelli. C’est en cours."

Avec Jonathan Noble

Haas vise désormais des points "à chaque course"

Article précédent

Haas vise désormais des points "à chaque course"

Article suivant

Magnussen veut "être là quand Renault va gagner"

Magnussen veut "être là quand Renault va gagner"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble