La FIA interdit les changements de trajectoire au freinage

La FIA a indiqué aux pilotes de Formule 1 que tout changement de trajectoire défensif au freinage aurait pour conséquence une pénalité.

Comme l'a fait savoir Motorsport.com il y a quelques heures, le directeur de course Charlie Whiting souhaitait résoudre ce problème après une discussion houleuse lors du briefing des pilotes de ce vendredi soir.

Le sujet a été abordé en raison du malaise de plusieurs pilotes vis-à-vis de la tactique généralement utilisée par Max Verstappen, encore une fois dans l'avant-dernier tour au Japon lorsqu'il luttait face à Lewis Hamilton.

Les notes envoyées aux équipes avant les qualifications du Grand Prix des États-Unis ont donc été révisées, Whiting indiquant clairement qu'un changement de trajectoire au freinage serait considéré comme une infraction à la réglementation.

La note en question indiquait : "L'article 27.5 de la réglementation sportive indique qu''aucune voiture ne peut être pilotée [...] d'une façon qui puisse être dangereuse pour les autres pilotes'. De plus, l'article 27.8 interdit toute manœuvre 'qui puisse faire obstacle à d'autres pilotes, tout comme [...] tout changement de trajectoire anormal'."

Avec cet élément à l'esprit, et à l'exception de toute manœuvre autorisée par l'article 27.6, tout changement de trajectoire au freinage qui contraindrait un autre pilote à agir pour éviter l'accrochage sera considéré anormal et donc potentiellement dangereux pour les autres pilotes. Les commissaires seront informés de toute manœuvre de ce type.

Dans le cas d'une infraction, les commissaires pourraient imposer une pénalité de leur choix, que ce soit une pénalité de temps ou même une disqualification.

 

Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags defense, fia, réglement, whiting