La FIA r?v?le les preuves qui ont conduit ? ce verdict

Alors que les premiers essais du Grand Prix de Belgique ont débuté, la fédération internationale a transmis un document de quatorze pages dans lequel elle explique comment le Conseil Mondial est arrivé à ce verdict

Alors que les premiers essais du Grand Prix de Belgique ont débuté, la fédération internationale a transmis un document de quatorze pages dans lequel elle explique comment le Conseil Mondial est arrivé à ce verdict.

Les communications entre Alonso et de la Rosa apparaissent dans ce dossier, qui montre également que certains membres de l'écurie McLaren-Mercedes envisageaient d'utiliser les données issues de Ferrari pour tester leur efficacité.

Le 21 Mars, de la Rosa a envoyé l'email suivant à Coughlan : "Salut Mike, connais tu la répartition du poids des voitures Rouges ? Ce serait important pour nous de savoir car nous pourrions essayer cela dans le simulateur. Merci d'avance, Pedro. P.S. Je serai dans le simulateur demain."

Le pilote espagnol a reçu les informations demandées, mais ces réglages n'ont finalement pas été testés.

Le 25 Mars, de la Rosa a transmis un nouveau message électronique à Alonso dans lequel il lui donne la répartition du poids des deux Ferrari pour le Grand Prix d'Australie. Le double champion du monde réplique alors : "Cette répartition du poids me surprend. Je ne sais pas si c'est fiable à 100%, mais en tout cas cela attire l'attention."

Son compatriote, essayeur chez McLaren, lui répond : "Toutes les informations de Ferrari sont très fiables. Elles proviennent de Nigel Stepney, leur ancien chef mécanicien - je ne sais pas quel poste il occupe désormais. C'est la même personne qui nous a dit en Australie que Kimi s'arrêterait au 18ème tour. Il est très ami avec Mike Coughlan, notre chef designer, et il lui a dit affirmé ça."

Les preuves indiquent également que Pedro de la Rosa a discuté de l'aileron flexible, de l'équilibre aérodynamique, du système de freinage de Ferrari et de la stratégie choisie par l'écurie italienne pour les ravitaillements.

Par ailleurs, la FIA a examiné les rapports établis par la police italienne et précise que : "au total, 288 SMS et 35 appels téléphoniques ont été échangés entre Coughlan et Stepney entre le 11 Mars 2007 et le 3 Juillet 2007."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités