La fin du règne de Mercedes obsède Wolff

partages
commentaires
La fin du règne de Mercedes obsède Wolff
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Benjamin Vinel
2 janv. 2016 à 15:20

Directeur de la compétition chez Mercedes, Toto Wolff reconnaît une crainte permanente que le meilleur de son écurie soit derrière elle, alors que Ferrari pourrait être un candidat crédible au titre 2016.

Départ : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 mène devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 en lutte pour une position
Toto Wolff, Président Exécutif de Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Départ : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team

Après deux campagnes dominatrices où Mercedes a remporté les championnats des pilotes et des constructeurs, l'écurie anglo-allemande a bien conscience que Ferrari pourrait être une menace en 2016.

Wolff ne cache pas sa crainte que l'ère dominatrice de Mercedes s'avère plus courte qu'espéré malgré une deuxième saison de gloire, et qu'il ne parvient pas à se détendre de ce point de vue-là.

"C'est toujours ce à quoi je pense," confie l'Autrichien à Motorsport.com. "Et c'est ce à quoi je pensais l'an dernier. C'est ce à quoi je pensais l'année d'avant, et à nouveau maintenant."

"Je pense que nous avons bien des raisons d'être sceptiques et c'est l'attitude à avoir pour faire du bon travail cet hiver. Ce que je vois des divers départements est très encourageant."

"Le chronomètre ne ment jamais et en mars, à Melbourne, nous verrons si nous avons fait un assez bon travail ou non."

Un nouveau pas en avant pour Ferrari?

Voilà un moment que Ferrari a déclaré son unique ambition pour 2016 : battre Mercedes au Championnat du Monde. Wolff est conscient de l'ambition de la Scuderia et ne doute pas que la tâche va se compliquer pour son équipe.

"Ferrari a fait un grand pas en avant de 2014 à 2015, et vu leurs ressources, nous pensons que cela pourrait être le cas à nouveau de 2015 à 2016. Nous prenons la concurrence et la menace représentées par Ferrari très au sérieux. La concurrence, c'est bien."

"Je pense qu'il est important pour la F1 qu'il se passe davantage de choses à l'avant, et cela pourrait être Ferrari, ce sont nos meilleurs ennemis."

Prochain article Formule 1
Minardi - "400M€ et 1000 personnes pour deux voitures, c'est absurde!"

Article précédent

Minardi - "400M€ et 1000 personnes pour deux voitures, c'est absurde!"

Article suivant

Boullier – “Nous n’avons rien imposé à Honda”

Boullier – “Nous n’avons rien imposé à Honda”

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités