La finalisation du règlement 2017 n'est qu'une "formalité"

En 2017, la Formule 1 doit connaitre une refonte importante de la réglementation technique, avec pour objectif de produire des voitures quatre à cinq secondes plus rapides au tour.

La finalisation du règlement 2017 n'est qu'une "formalité"
Christian Horner, Red Bull Racing Team Principal
Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing et Robert Fernley, Vice Team Principal Sahara Force India F1 Team
Bernie Ecclestone, Jean Todt, président de la FIA et Christian Horner, Red Bull Racing Team Principal
Christian Horner et Helmut Marko
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes
Toto Wolff, Directeur Exécutif Mercedes GP, Christian Horner, T£eam Principal Red Bull Racing et Günther Steiner, Team Principal Haas F1 Team
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes GP, Paddy Lowe, directeur exécutif technique Mercedes AMG F1 et Niki Lauda, directeur non-exécutif Mercedes
Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren F1 Team et Esteban Ocon, troisième pilote, Renault Sport F1 Team
Conférence de presse : Cyril Abiteboul, Eric Boullier, Gene Haas, Christian Horner, Toto Wolff, Maurizio Arrivabene
Eric Boullier, directeur de la compétiton McLaren Racing avec Toto Wolff, actionnaire et directeur technique Mercedes AMG F1
Frédéric Vasseur, Directeur de la Compétition Renault Sport F1 Team
Toto Wolff, Directeur Exécutif Mercedes GP et Frédéric Vasseur, Directeur de la Compétition Renault Sport F1 Team
Frédéric Vasseur, Directeur de la Compétition Renault Sport F1 Team avec Niki Lauda, Président Non-Exécutif de Mercedes et Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari

Lors de la conférence de presse des directeurs d’équipe en marge de la première journée du Grand Prix de Chine, des questions ont été posées sur l’avancée des discussions réglementaires dont une conclusion doit être trouvée avant la fin du mois d’avril pour la formalisation du Règlement 2017.

Red Bull, qui pousse en faveur d’un tel règlement qui ferait la part belle à l’aérodynamique dans une F1 dominée depuis trois saisons par les moteurs, affirme par la voix de son directeur que la conclusion est proche sur ce dossier.

"Je crois qu'en termes de réglementation technique, nous sommes proches de la conclusion", a ainsi indiqué Christian Horner. "Nous avons trouvé un accord lors de la dernière réunion technique. Finaliser la réglementation n'est donc qu'une formalité. Tout le monde est déjà tourné vers l'an prochain de toute façon. Il y a eu des discussions récemment, tout doit être établi d'ici la fin du mois, donc je ne m'attends pas à de grandes surprises."

"En fin de compte, c'est la même réglementation pour tout le monde. C'est un grand changement pour le châssis, plus que pour le moteur. Les négociations restent en cours mais en ce qui concerne le châssis, la réglementation est intéressante et ajoute de la variabilité. Nous verrons différentes solutions de différentes équipes."

"Les voitures sont beaucoup plus lourdes avec la nouvelle technologie, plus de 100 kilos plus lourdes qu'il y a dix ans. Les pilotes veulent que ce soit plus difficile à piloter. Cela va être beaucoup plus physique pour eux avec les voitures plus lourdes."

"Les pilotes seront contents"

Ces changements annoncés interrogent les observateurs et même certains acteurs de la discipline sur le fait que plus d’aérodynamique pourrait diminuer encore le spectacle en course, en rendant les dépassements plus difficiles. Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, se pose aussi la question.

"Les voitures auront l'air différentes. Nous mettons l'accent sur l'innovation. Est-ce que cette réglementation peut rendre les courses plus passionnantes ? Nous verrons. J'attends ça avec impatience. Cela pourrait avoir un grand effet sur l'appui aérodynamique. D'un côté, c'est bien, car les voitures seront plus difficiles à piloter. Mais ce sera invisible pour le spectateur et le risque est de rendre les dépassements plus compliqués et de mettre plus de charge sur les pneus."

Pour Éric Boullier, directeur de la compétition McLaren, les nouvelles règles devraient contenter le plus grand nombre, à commencer par les pilotes. "Je pense que c'est enthousiasmant d'avoir un nouveau package. Les voitures seront plus rapides et les pilotes prendront plus de plaisir. Les pilotes seront contents, les fans seront contents. Nous recherchons de la stabilité du côté moteur, c'est la clé."

"Le débat tournait aussi autour des pneus car nous voulions aussi plus de grip mécanique. Toute la discussion a été menée vers un temps au tour plus rapide. Je suis d'accord avec Toto, le pilote sera plus confiant pour freiner plus tard avec plus d'appui. Cela devrait être bien."

"Plus fun pour les fans"

Quant à Frédéric Vasseur, le directeur de la compétition de Renault Sport F1, il pense qu’un tel changement réglementaire ne va pas forcément favoriser un retour plus rapide de Renault dans la hiérarchie. "Je ne sais pas si ce sera facile ou plus difficile mais au moins ce sera une nouvelle réglementation, c'est important pour nous."

"Ce n'est pas forcément plus facile parce qu'il faut restructurer l'équipe et ce n'est pas le meilleur moment pour nous, mais la FIA n'est pas là pour favoriser une équipe ou une autre. Si la voiture est plus impressionnante, ce sera beaucoup plus fun pour les fans."

Le Français ne s'inquiète pas pour Pirelli, alors que des craintes ont été soulevées aussi concernant les charges supplémentaires encaissées par les gommes : "Je pense que Pirelli adaptera les pneus à la nouvelle réglementation. Ce n'est pas une question d'appui ou de dégradation."

partages
commentaires
Technique - Refroidissement asymétrique sur la Toro Rosso STR11

Article précédent

Technique - Refroidissement asymétrique sur la Toro Rosso STR11

Article suivant

Gutiérrez - Des erreurs plus que de la malchance

Gutiérrez - Des erreurs plus que de la malchance
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021