La frustration de Daniel Ricciardo

Vainqueur de son tout premier Grand Prix il y a tout juste un an à Montréal, Daniel Ricciardo fait grise mine cette année, et ce n’est pas son décevant 10e temps à l’issue de la séance qualificative sur le tracé québécois qui va lui redonner le moral.

Après avoir signé son meilleur résultat cette saison lors du Grand Prix de Monaco, nul doute que Daniel Ricciardo aurait souhaité meilleur résultat lors des qualifications en vue du Grand Prix du Canada. Mais le pilote australien n’a jamais semblé être en mesure de jouer les premiers rôles depuis le début du week-end.

14e, 10e et 13e seulement des trois séances d’essais libres, Ricciardo s’est même fait constamment dominer par son équipier Daniil Kyvat, le jeune Russe devançant encore une fois son chef de file à l’issue des qualifications, pour quelques centièmes de seconde. La saison 2014 est décidément bien loin…

"Nous sommes limités par la puissance", regrettait Ricciardo après la séance. "Nous avons de l'appui aérodynamique mais nous n'y arrivons pas, cela n'a pas marché. On attaque et après, les pneus sont finis. C'est décevant. C'est frustrant. C'est frustrant. Il y a un an, c'était un peu différent. Certes, tout peut arriver mais... pas maintenant".

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Sous-évènement Qualifications
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Daniel Ricciardo
Type d'article Résumé de qualifications
Tags red bull, ricciardo