La Hongrie du point de vue pneumatique

- Le Hungaroring est un circuit permanent réalisé en 1986, mais il est similaire en de nombreux points à des circuits urbains

- Le Hungaroring est un circuit permanent réalisé en 1986, mais il est similaire en de nombreux points à des circuits urbains. Il s’agit d’un tracé étroit et sinueux de 14 virages, où la vitesse moyenne avoisine les 180 km/h, en faisant le second circuit le plus lent de la saison après Monaco. A chaque tour, les monoplaces passent même moins de temps à plein régime qu’à Monaco. 10 des 14 virages sont négociés à 155 km/h ou moins.

- Le circuit n’est pas très utilisé pour d’autres compétitions automobiles durant l’année, ce qui signifie que la surface est souvent « grasse » en début de weekend. Au fur et à mesure que les voitures parcourent la piste, une trajectoire propre émerge et le reste de la piste demeure généralement assez sale avec de nombreux dépôts de gomme en dehors de la ligne idéale. Ce phénomène rend les dépassements encore plus difficiles.

- Le grand nombre de virages étroits et les importants angles de braquage placés font que les bordures des pneus sont soumises à des pics de température et d’usure. Les pneus peuvent parfois surchauffer de façon plus importante sur un tracé lent et sinueux que sur un tracé rapide et fluide.

- Le Hungaroring requiert des réglages générant de gros appuis, la monoplace ne se trouvant en pleine charge d’accélération que pendant 10 secondes du tour de 4.381 km.

- Le top 3 de l’an dernier avait opté pour une stratégie à deux arrêts, utilisant cependant leurs allocations pneumatiques de différentes façons. Le top 10 de la grille était parti en tendres, et le plus haut placé des pilotes partis en mediums l’an dernier fur Mark Webber (Red Bull), arrivé 8ème après s’être élancé 11ème.

- L’écart de performance entre les deux mélanges devrait se trouver ce weekend aux environs de la seconde au tour.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités