La malchance continue d'accabler Webber en 2013

S'il est un pilote qui accumule la malchance cette saison, c'est bien Mark Webber

S'il est un pilote qui accumule la malchance cette saison, c'est bien Mark Webber. Alors qu'il pouvait ambitionner de monter sur le podium à Yeongam, l'Australien a de nouveau été contraint à l'abandon, malgré sa belle remontée depuis la 13e position sur la grille de départ.

Après son souci mécanique à Singapour, c'est encore une fois un élément extérieur qui est venu entraver sa progression, puisqu'il a été heurté par Adrian Sutil lors du premier restart. Aussitôt, la RB9 est partie en flammes...

"Je pense que le feu est dû au KERS car le contact était assez haut sur le ponton", raconte Webber. "Il y avait un extincteur dans la voiture, j'essayais d'éteindre le feu, j'ai ma combinaison, je pouvais donc rester assez près."

Webber avait déjà connu une belle frayeur quelques tours plus tôt, se trouvant derrière Pérez lorsque le pneu avant-droit du pilote McLaren a explosé en pleine ligne droite.

"J'ai failli me prendre les débris de l'explosion de pneu de Pérez également. On me dit qu'il a crevé à cause d'un plat sur le pneu, mais on fait des plats car il ne reste plus de gomme sur les pneus. Je pense que j'ai eu une crevaison Pirelli causée par les débris d'un pneu Pirelli, c'est assez impressionnant... On travaille énormément, on a vraiment attaqué, on a fait tout ce qu'on a pu, maintenant on espère très bien finir l'année."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Adrian Sutil
Équipes McLaren
Type d'article Actualités