La maîtrise des coûts en Formule 1, bientôt une urgence ?

Il y a quelques jours, le président de la FIA, Jean Todt, a fait part de son intention d'intervenir personnellement pour parvenir à établir un accord entre les équipes de Formule 1 concernant la réduction des coûts

Il y a quelques jours, le président de la FIA, Jean Todt, a fait part de son intention d'intervenir personnellement pour parvenir à établir un accord entre les équipes de Formule 1 concernant la réduction des coûts.

Actuellement, il existe un accord baptisé RRA (Accord de Restriction des Ressources), mais ce dernier a été rédigé par la FOTA, qui ne compte pas toutes les équipes dans ses rangs, donnant lieu à une situation paradoxale.

Mais la semaine dernière, Jean Todt aurait adressé un courrier aux écuries pour leur indiquer qu'il ne comptait pas être celui qui régulera les coûts en Formule 1. Un changement de cap qui s'avérerait surprenant.

"Je pense que ce ne serait pas approprié de commenter cela car c'est une lettre entre les équipes et la FIA. C'est un courrier privé, je ne vois aucune raison de le commenter en public", a répondu Christian Horner, team principal de Red Bull, interrogé par un journaliste du Citizen, Dieter Rencken.

D'autres responsables d'écurie ont répondu à cette question, se montrant plus bavards. Notamment pour ceux qui se montrent absolument en faveur d'un règlement pour réduire les coûts en Formule 1.

"Nous soutenons le RRA pour le moment, et nous soutenons un contrôle significatif des coûts en Formule 1. Nous devons trouver un chemin à suivre, donc nous soutenons tout ce qui pourrait nous faire aller vers une maîtrise des coûts", rappelle Ross Brawn, team principal de Mercedes AMG. Un point de vue partagé par le patron du Marussia F1 Team, John Booth, qui estime que "la restriction des ressources est très importante".

La saison prochaine pourrait être un tournant, puisque l'arrivée des nouveaux moteurs V6 Turbo va contraindre les écuries à investir énormément. A en croire Franz Tost (Toro Rosso), les dépenses de certaines équipes pourraient alors exploser. "L'année prochaine, les coûts vont augmenter. La saison prochaine coûtera très, très cher", prévient-il.

Il semble donc de plus en plus urgent de trouver un système pour enrayer cette hausse, qui pourrait mettre en difficulté certaines équipes à l'heure où la course au développement fait rage chaque saison.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Jean Todt , John Booth
Équipes Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités