La matinée noire du clan Williams à Silverstone

La matinée n’a pas été de tout repos pour l’équipe Williams, qui a connu deux mésaventures coup sur coup

La matinée n’a pas été de tout repos pour l’équipe Williams, qui a connu deux mésaventures coup sur coup. On est bien loin de la sérénité affichée en Autriche il y a quinze jours, mais rien n’est encore perdu dans les rangs de l’équipe de Grove.

Tout a commencé avec

le problème moteur rencontré par Susie Wolff

. La jeune femme effectuait sa première sortie dans le cadre d’un week-end de Grand Prix, mais la fiabilité l’a très vite empêchée de mener à bien son programme.

« Je suis désolée pour elle, et elle doit l’être aussi. Elle est déçue ; elle a tellement travaillé dans cette séance matinale », concède Claire Williams, team principal adjointe. « On l’attendait tant au tournant. Le team est déçu, mais ça arrive. On regarde encore les causes et les conséquences sur le moteur. Elle sera de retour en EL1 à Hockenheim ; ça arrive parfois en F1, et nous sommes dégoûtés par cela. »

« J’en ai parlé à Pat [Symonds]. On a tout de même collecté des données importantes, même si Susie n’a fait qu’un tour lancé, et que Felipe n’en a fait que 4. »

Pour Felipe Massa, c’est une erreur de pilotage dans le même virage que l’année dernière qui a coûté une séance complète. Il y a donc désormais du travail des deux côtés du garage pour l’équipe, qui compte bien être présente dès le début de la deuxième séance cet après-midi.

« La monocoque de la voiture de Felipe est OK, mais il y a du travail. On arrivera à faire sortir les deux voitures du garage en EL2. C’est malheureux, et décevant après un tel résultat en Autriche : c’est notre course à domicile et les attentes sont élevées. Mais on garde la tête baissée. »

Dans le clan Williams, on essaye de garder de grosses ambitions pour ce week-end avec l’objectif de marquer de nouveau un maximum de points.

« On aimerait être sur le podium de nouveau », confie Claire Wiliams. « Maintenant, les caractéristiques sont différentes de celle de l’Autriche. On verra, j’attends encore un peu avant de faire des pronostics. Mais on veut bien se battre en Q3 et marquer de gros points en course. »

« En dépit du fait que Williams court depuis de longues décennies, c’est une nouvelle équipe que nous avons là. On fait des erreurs. Chaque jour est différent : vendredi, samedi, dimanche. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Susie Wolff
Équipes Williams
Type d'article Actualités