La McLaren de 2012 était plus rapide que prévu en fin d'année

Chez McLaren, qui est en difficulté depuis le début de la saison, on pense désormais que les problèmes de cette année peuvent être causés par la monoplace de 2012, trop

Chez McLaren, qui est en difficulté depuis le début de la saison, on pense désormais que les problèmes de cette année peuvent être causés par la monoplace de 2012, trop... rapide.

Le Team Principal de l'équipe, Martin Whitmarsh, a récemment déclaré au magazine Autosport que le fait que la monoplace 2012 s'est montrée trop rapide et que celle de 2013 était trop lente ont mené McLaren a une saison extrêmement difficile.

"Parfois vous êtes chanceux dans la vie, vous additionnez tout et les éléments se complètent. Parfois, c'est l'inverse. Il y a eu des fois où nous étions performants et nous ne savions pas pourquoi."

Le Britannique explique que certains développements apportés en fin de saison ont été plus bénéfiques que prévu, permettant ainsi à Jenson Button et à Lewis Hamilton d'être extrêmement compétitifs lors des derniers Grands Prix.

"A la fin de l'année dernière, certaines évolutions ont dépassé nos espérances. Nous allions plus vite que prévu en piste. Cela a en partie causé notre mauvais début de saison, nous cherchons une corrélation parfaite entre la soufflerie et la piste et quand il y a un écart, on essaye de le corriger.

La voiture de 2012 était meilleure que le modèle en soufflerie, et il fallait alors essayer de corriger les données."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités