La pénalité de Hamilton a facilité la tâche à Rosberg

Après avoir perdu toute chance de pole position suite à une sortie de piste dans son dernier tour chronométré en qualifications, Nico Rosberg s'est bien rattrapé en remportant le Grand Prix d'Autriche sans être jamais inquiété.

Rosberg a pris l'avantage sur son coéquipier dès le départ et a rapidement creusé un écart de plusieurs secondes.

Lorsque Lewis Hamilton a reçu une pénalité de cinq secondes pour avoir franchi la ligne blanche à la sortie des stands, les chances de victoires du Britanniques ont presque été réduites à néant puisque même en rattrapant et dépassant Rosberg, l'Allemand aurait probablement pu rester au contact grâce au DRS.

"J'ai assuré dimanche, samedi pas vraiment !" commente Rosberg pour Sky Sports F1. "Cela s'est très bien passé, j'ai bien réussi mon départ, notamment grâce aux réglages d'embrayage que mon ingénieur a utilisés. Quand on prend la tête après le départ, c'est vraiment difficile parce qu'on a la même voiture, donc c'est difficile de dépasser."

Je savais que même s'il me rattrapait, c'était gagné

Nico Rosberg au sujet de la pénalité de Lewis Hamilton

Rosberg n'a pas rencontré beaucoup de problèmes cet après-midi, en-dehors de vibrations passagères.

"J'étais très content d'avoir le bon rythme de course. Creuser l'écart ainsi à la fin était très agréable. La pénalité a facilité la situation car je savais que même s'il me rattrapait, c'était gagné. L'usure des pneus avant était mon problème principal, j'avais des vibrations à un moment mais ensuite, cela s'est stabilisé," conclut le pilote Mercedes.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Sous-évènement Course
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags course, reaction, rosberg