La pluie, animatrice du GP dimanche?

G

G .N., Barcelone - “Jules Bianchi roule en Essais Libres 1 ce weekend, la pluie va donc tomber ce weekend”! La blague amuse Charles Pic, qui reconnaît que les vannes du ciel semblent s’ouvrir lorsque son compatriote et pilote d’essais Force India espère prendre le volant, et dont le manque de chance est flagrant.

Le nouveau dicton n’est pourtant pas si farfelu, semble-t-il, la pluie menaçant de faire son apparition sur le Circuit de Catalunya dimanche. Après une première belle journée ensoleillée dans le paddock ce jeudi et d’autres qui s’annoncent aujourd’hui et demain, la température ambiante pourrait baisser de 25°C à 20°C dimanche après-midi vers 14h00. Pour certains analystes météo, le taux d’humidité et les chances de précipitations s’accroissent.

Romain Grosjean espère de son côté une course sur le sec : “La voiture se comporte définitivement mieux par de hautes températures. Plus il fait chaud, mieux c’est pour nous”, admet-il.

Après une donne de début de saison difficile à décrypter également pour une grande part en raison des différences météorologiques entre les quatre premières épreuves et les essais hivernaux, les équipes attendent globalement des bases de températures plus familières pour tirer des conclusions sur le niveau du plateau.

Le dernier Grand Prix disputé sur le mouillé à Barcelone remonte à 16 ans.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Charles Pic , Jules Bianchi
Équipes Force India
Type d'article Actualités