La positive attitude de Räikkönen

Alors qu'il était largement en tête du Grand Prix de France, Kimi Räikkönen a dû faire face à un problème avec son échappement

Alors qu'il était largement en tête du Grand Prix de France, Kimi Räikkönen a dû faire face à un problème avec son échappement.

Vers la mi-course, le pilote finlandais a été victime d'une rupture d'échappement mais n'a, heureusement pour lui, pas été arrêté par les commissaires de course alors qu'aux yeux de certains, rouler dans ces conditions était très dangereux.

"L'équipe ne sait toujours pas exactement ce qu'il s'est passé," explique le champion du monde. "Nous ferons quelques tests mais il est difficile de trouver quel est le problème sans avoir cet échappement à portée de main."

"Il est clair que je suis déçu de ne pas avoir gagné la course alors que tout se passait bien en début de course," continue le pilote Ferrari. "Mais il faut positiver : l'équipe a fait un excellent travail et j'ai marqué huit points, alors que j'aurais très bien pu abandonner. Et puis, après ce week-end, je suis un peu plus près du haut du classement."

"C'est un championnat difficile avec quatre pilotes très proches les uns des autres. Nous ne sommes qu'à la moitié de la saison, il y a encore beaucoup de courses et de points à marquer. L'année dernière, au même stade, j'avais vingt points de retard," conclut Räikkönen.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités