La poudre blanche retrouvée sur Stepney a été analysée

Selon un rapport publié en Italie, l'analyse de la poudre blanche retrouvée dans le réservoir de la monoplace de Kimi Räikkönen lors des préparatifs du Grand Prix de Monaco de 2007 est désormais terminée

Selon un rapport publié en Italie, l'analyse de la poudre blanche retrouvée dans le réservoir de la monoplace de Kimi Räikkönen lors des préparatifs du Grand Prix de Monaco de 2007 est désormais terminée.

Le professeur Maurizio Migliaccio a remis ses conclusions à Barbara Malvasi, la juge de Modène. Les analyses ont révélé que cette poudre était un mélange de compléments alimentaires et de vitamines. Par ailleurs, si cette poudre s'était retrouvée dans le V8 Ferrari, le moteur se serait bloqué.

"Tout compte fait, les conclusions du professeur Migliaccio sont favorables à Nigel parce qu'elles ne dissipent pas tous les doutes," affirme Sonia Bartolini, l'avocate de Stepney.

"En réalité, il n'est pas évident que le poudre versée dans le réservoir d'essence aurait pu causer l'obstruction du moteur, et encore moins l'arrêt soudain de la voiture, avec le risque de blesser quelqu'un comme le magistrat en avait formulé l'hypothèse."

"Nous n'avions aucun doute sur le fait que la poudre serait compatible avec celle trouvée dans le pantalon de Stepney, mais cela ne prouve pas l'implication de mon client dans cette affaire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités