Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
1 jour
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

La présentation du Halo par la FIA a convaincu Hamilton

partages
commentaires
La présentation du Halo par la FIA a convaincu Hamilton
Par :
26 juil. 2016 à 15:47

Tout en continuant à remettre en cause l’esthétique de ce système, le triple Champion du monde se dit favorable à son introduction si la FIA le décide.

Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H, équipé de la protection du cockpit type
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec le Halo 2
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec le Halo 2
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB12 , teste le système Halo
Pierre Gasly, pilote de réserve Red Bull Racing, teste le système Halo sur la RB12
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec le Halo 2
Pierre Gasly, pilote d'essais Red Bull Racing RB12 teste le système Halo
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H avec le Halo 2
Ferrari SF16-H avec le Halo

Depuis que le système Halo est évoqué, Lewis Hamilton a toujours fait part de son scepticisme à son sujet. Néanmoins, la présentation qui a été faite aux pilotes vendredi dernier à Budapest semble avoir fait évoluer nettement le jugement du Britannique.

La FIA a exposé ses arguments, les accompagnant d’exemples concrets dans lesquels le Halo aurait pu se montrer très efficace. Lors de cette présentation, le chiffre d’une amélioration de 17% des chances de survie a même été révélé.

"J’ai porté une très grande attention au formidable briefing que nous avons eu", a expliqué Hamilton. "Je prends la sécurité très, très au sérieux."

"Ce qui est intéressant, c’est qu’avec le sytème Halo, même s’il n’est pas beau et qu’il n’est pas dans l’esprit de la course selon moi, nous ne pouvons pas ignorer le fait que les chances de sauver la vie d’un pilote sont 17% supérieures si l'on prend les exemples du passé."

"À un certain moment, nous devrons fermer le cockpit, très probablement, car ce serait 100%. Ils expliquaient qu’il y avait encore des scénarios, comme le problème de Felipe [Massa] en 2009, où ça n’aurait pas empêché qu’il soit heurté à la tête. Pour Justin [Wilson], ils ont dit que ça ne l’aurait pas sauvé, car c’était un objet pointu. Un cockpit fermé l’aurait peut-être sauvé."

"Alors je ne crois pas que nous devons ignorer ça, et s’il y a une manière de le rendre un peu plus joli, alors très bien, et sinon, c’est une problématique de sécurité, que nous devons tous accepter. S’il y a une règle, c’est comme ça, il faut l’accepter."

Esthétiquement "terrible"

Davantage convaincu par l’apport du Halo en matière de sécurité, Hamilton n’en reste pas moins très critique quant à l’aspect du système et au problème esthétique qu’il pose.

"Ça paraîtra affreux !", ne cache pas le pilote Mercedes. "Mais comme je l’ai dit, on ne peut pas ignorer le fait que ça peut nous donner 17% de chances supplémentaires de survivre à un accident."

"Ils [la FIA] nous ont montré une GP2 qui a atterri dans un mur, et s’il avait eu ça, il aurait été protégé. Heureusement, il n’a pas été blessé, mais il aurait pu se faire arracher la tête. Ça n’aurait pas changé la situation pour Jules [Bianchi]. Je pense que très peu de choses auraient changé ça, car c’était un gros camion."

"Je crois que nous devons continuer à aller de l’avant. Je n’ai pas piloté avec [le Halo], alors tout ce que je peux dire vient de ce que je vois, on ne dirait pas que ça fait partie d’une F1."

Article suivant
Bilan technique Hongrie - Dernières évolutions avant la trêve

Article précédent

Bilan technique Hongrie - Dernières évolutions avant la trêve

Article suivant

Alonso a des envies de 24 Heures du Mans et d'Indy 500

Alonso a des envies de 24 Heures du Mans et d'Indy 500
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Auteur Basile Davoine