La presse espagnole n'?pargne pas Dennis et son ?quipe

L'échec de McLaren a déchaîné les journalistes de la presse espagnole qui mettent en avant l'échec de l'équipe dirigée par Ron Dennis

L'échec de McLaren a déchaîné les journalistes de la presse espagnole qui mettent en avant l'échec de l'équipe dirigée par Ron Dennis.

Le quotidien Marca va même jusqu'à parler du : "plus grand ridicule du siècle" alors que leurs confrères du journal As sont plus mesurés en évoquant une "douce défaite. McLaren offre le titre à Räikkönen."

En ce qui concerne les rédacteurs de El Pais, ils considèrent que "la famille Ferrari a donné une véritable leçon à McLaren, qui sous l'apparence d'une équipe est en réalité un ensemble d'égos seulement unis par quelques autocollants."

De son côté, le journal El Mundo critique la politique mise en place par les responsables de cette écurie. "En ayant misé sur un seul cheval, McLaren aurait les deux titres en poche. Mais l'apparition de Hamilton a causé la révolution pour Ron Dennis et ses consultants. Ils se sont mis à rêver d'avoir un rookie champion."

"

Dennis s'est plongé lui-même dans une politique égalitaire, et ce jusqu'à la fin puisque le résultat ne pouvait pas être plus équitable. Egalité parfaite : 109 points chacun, avec la particularité que ses voisins italiens ont connu la gloire pour un point seulement.

"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités