La Qatar prêt à payer le prix fort pour avoir la F1

partages
commentaires
La Qatar prêt à payer le prix fort pour avoir la F1
25 nov. 2014 à 18:00

La possibilité de voir le Qatar intégrer le calendrier de la F1 est désormais clairement posée sur la table

La possibilité de voir le Qatar intégrer le calendrier de la F1 est désormais clairement posée sur la table. Des discussions sont en cours pour envoyer la catégorie reine sur le circuit de Losail, à Doha.

Le Qatar serait prêt à effectuer l'investissement nécessaire pour devenir à son tour un haut lieu de la F1, puisqu'une proposition de 63 millions d'euros par an, pour un contrat de dix ans, aurait été formulée. Il s'agit d'un chiffre encore plus élevé que celui d'Abu Dhabi, qui est actuellement le contrat le plus juteux avec 58 millions d'euros par an. L'ambition pour le Qatar serait de faire son entrée au plus tard lors de la saison 2017.

Reste à savoir sous quelle forme le pays accueillerait la F1. Le circuit de Doha est équipé pour accueillir une course en nocturne, et l'expérience se fait depuis plusieurs années déjà avec le Moto GP. L'idée pourrait être d'appliquer un format similaire à celui d'Abu Dhabi, avec une course au soleil couchant. Cependant, Bernie Ecclestone n'exclue encore aucune possibilité, y compris celle d'une course en ville pour se démarquer des autres Grand Prix disputés au Moyen-Orient. "Nous étudions toutes les possibilités là-bas. Le Qatar n'a pas signé mais ils sont prêts à y aller", a confié Ecclestone dans les colonnes de The Independent.

Un projet de plus dans les cartons dans la F1, qui vient s'ajouter à l'arrivée entérinée de l’Azerbaïdjan en 2016, mais aussi aux plans concernant Las Vegas, ou encore le retour espéré en Inde. Le calendrier dépassant 20 courses pourrait donc se profiler à terme, alors que Ecclestone rappelait il y a quelques semaines encore qu'il n'avait "pas besoin de l'accord des équipes" pour augmenter le nombre de Grand Prix sur une saison.

Prochain article Formule 1
Sainz Jr espère avoir convaincu Red Bull à Abu Dhabi

Article précédent

Sainz Jr espère avoir convaincu Red Bull à Abu Dhabi

Article suivant

Tests - Toro Rosso modère la responsabilité de Verstappen sur son crash

Tests - Toro Rosso modère la responsabilité de Verstappen sur son crash

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités