La RB6 en piste le 10 février à Jerez

Comme pour les essais hivernaux de l’année dernière, Red Bull Racing a décidé qu’elle ne prendrait pas part à la première session organisée sur le circuit de Valence début février mais que la RB6 allait faire ses débuts une semaine plus tard sur le...

Comme pour les essais hivernaux de l’année dernière, Red Bull Racing a décidé qu’elle ne prendrait pas part à la première session organisée sur le circuit de Valence début février mais que la RB6 allait faire ses débuts une semaine plus tard sur le tracé de Jerez de la Frontera.

Cette stratégie, que Red Bull a utilisé l’an dernier, lui avait permis de se concentrer sur les essais en souffleries pendant que les autres équipes étaient en piste. Résultat, Red Bull Racing avait fini à la seconde place du classement des constructeurs.

"Comme l’année dernière, nous ne prendrons pas part aux premiers essais hivernaux. Mais nous serons présents pour les suivants [à partir du 10 février]," précise Christian Horner.

"Nous cherchons à passer le maximum de temps possible en soufflerie. Il est évident que la voiture est plus une évolution de celle de 2009 qu’une voiture conçue à partir d'une page blanche comme nous l'avions fait l'an passé. Mais avec ces changements dans le règlement, en ce qui concerne les ravitaillements, nous avons pris l’option de donner le plus de temps possible à nos ingénieurs."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités