La saison 1979 : des nouvelle inventions

L’année 1979 marque un tournant dans l’histoire du championnat du monde de F1 : les voitures à effet de sol se généralisent, tandis que le concept turbo inauguré par Renault deux ans auparavant démontre toutes ses qualités

La saison 1979 : des nouvelle inventions

L’année 1979 marque un tournant dans l’histoire du championnat du monde de F1 : les voitures à effet de sol se généralisent, tandis que le concept turbo inauguré par Renault deux ans auparavant démontre toutes ses qualités. Rétro proposé par le site officiel de l’écurie RenaultF1...



Vive l’effet de sol !

C’est une nouvelle génération de monoplaces qui voit le jour en cette saison 1979. Suivant la voie ouverte par la Lotus 79 de l’année précédente, monoplace à effet de sol ayant dominé le championnat avec Mario Andretti, tous les bureaux d’études planchent sur cette nouvelle solution aérodynamique. A Buenos Aires, pour la première course de la nouvelle saison, neuf des quinze marques engagées y font appel. Trois équipes, de plus, alignent désormais deux pilotes: René Arnoux vient prêter main forte à Jean-Pierre Jabouille chez Renault, tandis que Patrick Depailler-Jacques Laffite sont coéquipiers chez Ligier et Clay Regazzoni- Alan Jones chez Williams.



Renault : premiers sourires

Après Lotus en 1978, c’est Ligier, avec sa JS11 équipée d’un moteur V8 Cosworth, qui est la voiture à battre en début de championnat. Jacques Laffite remporte en effet les deux premiers Grands Prix. C’est à Kyalami, en Afrique du Sud, que Renault réalise sa première grande performance en F1 : Jean-Pierre Jabouille y décroche la première pole position de l’équipe. Même si la Renault ne dispose pas encore de l’effet de sol, elle est équipée de pneumatiques Michelin sur un circuit mettant en avant la motricité plus que la tenue de route. De plus, la piste se situe en altitude, et cette caractéristique permet au moteur Turbo de la Renault de perdre moins de puissance que les mécaniques atmosphériques : 460ch pour le bloc français contre 410 ch pour un Cosworth environ. Malheureusement, il pleut pour la course et Jabouille ne peut tirer avantage de son moteur turbo.



Première victoire

En Espagne, la Renault RS10 adopte enfin l’effet de sol. Le châssis gagne en tenue de route. A Monaco, le moteur utilise un système à double turbo, chaque ligne de cylindres disposant de sa propre suralimentation. La plage d’exploitation gagne 1200 tr/min. Les nouveaux turbos sont de plus petite taille et fournis par KKK, l’entreprise Garett utilisée jusqu’alors ne pouvant fournir ce modèle. Quelques semaines plus tard, tous les ingrédients sont réunis pour un premier succès en Grand Prix. Sur le circuit de Dijon-Prenois, un peu moins de deux ans après l’arrivée de Renault en F1, Jean-Pierre Jabouille décroche sa première victoire, récompensant ainsi une abnégation de plusieurs mois. Au départ, le Français économise ses pneus et laisse la Ferrari de Gilles Villeneuve s’échapper. Il la rejoint à la mi-course et la passe au 47ème tour. Il ne sera plus inquiété. Les bonnes nouvelles allaient alors se succéder pour Renault : première ligne pour Jabouille et deuxième place au final pour Arnoux en Angleterre, pole en Allemagne pour Jabouille , pole pour Arnoux en Autriche et en Hollande, et première ligne 100% Jaune à Monza.



Avec 26 points, Renault termine le championnat en 6ème position, devant McLaren. René Arnoux est 8ème des pilotes, et Jean-Pierre Jabouille 13ème. Jody Scheckter remporte le titre mondial sur Ferrari.


partages
commentaires
Article suivant

1967 : l'accident de Bandini souligne la carence des secours

1967 : l'accident de Bandini souligne la carence des secours
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021