La Sauber C32 n'est pas dans son élément à Bahreïn

L'écurie Sauber a connu une journée difficile, hier, sur le circuit de Bahreïn pour la quatrième séance de qualifications de l'année

L'écurie Sauber a connu une journée difficile, hier, sur le circuit de Bahreïn pour la quatrième séance de qualifications de l'année. Nico Hülkenberg n'a pu faire mieux que la 14ème place. Pour le pilote allemand, cela ne fait aucun doute, le circuit de Sakhir n'est pas fait pour la Sauber C32. Il s'attend donc à souffrir en conditions de courses. "Nous savions que la Q3 était un objectif difficile à atteindre cette année", explique Hülkenberg. "Cependant, je m'attendais à être un peu plus proche du Top 10. La voiture se comportait bien en essais libres ce matin, mais le vent a beaucoup changé et cela nous a beaucoup affecté. Je pense que la course sera longue parce que le circuit ne convient pas vraiment à notre voiture. Je vais me battre pour signer le meilleur résultat possible." Esteban Gutiérrez partira quant à lui de la dernière place sur la grille de départ suite à la pénalité de cinq places qu'il a reçue la semaine dernière suite à son accrochage avec Adrian Sutil. "Ce n'est jamais bien de partir de la dernière position, mais nous savions en arrivant à Bahreïn que ce serait difficile," précise le Mexicain. "La vitesse n'est pas là ce week-end. C'était important de conduire sans faire d'erreur en qualifications, mais j'ai fait de mon mieux. Cela m'a un peu désavantagé de préparer la course pendant les EL3, parce que je n'ai pas fait beaucoup de tours avec peu d'essence et des pneus neufs. Cependant, c'était important de récolter ces données pour préparer la stratégie de course."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil , Nico Hülkenberg , Esteban Gutiérrez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités