La volonté de l'écurie Red Bull est décuplée

Fabrice Lom, en charge de la motorisation Renault pour Red Bull Racing, revient sur le Grand Prix du Canada… à l’issue duquel le V8 de Viry-Châtillon a décroché son premier podium de la saison

Fabrice Lom, en charge de la motorisation Renault pour Red Bull Racing, revient sur le Grand Prix du Canada… à l’issue duquel le V8 de Viry-Châtillon a décroché son premier podium de la saison.

Fabrice, pouvez-vous revenir pour nous sur le Grand du Canada et ce que vous avez ressenti ?


C’est vrai, tout le monde est très heureux de ce résultat qui, je crois, ne doit rien à la chance. David n’avait pas réussi à entrer dans la Top 10 en qualifications ce qui nous a permis d’adapter notre stratégie. Nous nous étions préparés à l’entrée en piste de la voiture de sécurité car c’est très fréquent à Montréal et nous avions donc rempli notre réservoir pour qu’il n’ait à ravitailler qu’une seule fois. Ce qui a rendu cette option possible, c’est que nous n’avions aucun problème de freins contrairement aux autres concurrents. Quand la voiture de sécurité a été déployée aux alentours du tour 20, les leaders se sont arrêtés et David, lui, a pu continuer. Ensuite, il n’a pas commis la moindre erreur et il a pu finir troisième. Une journée quasi parfaite.

Quelles sont vos ambitions pour Magny-Cours ce week-end ?


Elles sont forcément à la hausse. Etant aujourd’hui la quatrième force du plateau, notre objectif légitime doit être de terminer aux septième et huitième positions. Ensuite, nous aimerions pouvoir saisir la moindre opportunité pour terminer encore un peu plus haut : ainsi, Lewis Hamilton étant pénalisé de dix places sur la grille du GP de France, c’est la possibilité de viser une sixième position finale.

Magny-Cours, est-ce toujours un peu spécial ?


Bien sûr. Il faut aborder ce rendez-vous comme tous les autres, mais il y a toujours un petit quelque chose de particulier pour un motoriste français. Beaucoup de monde vient nous rendre visite dans le garage, nous jouons devant nos collègues qui sont en tribunes. Il y a beaucoup de sollicitations, ce qui peut rendre le week-end plus difficile, mais notre volonté de bien faire est alors décuplée.

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités