Lagardère n'exclut pas un rachat de Canal +

Avant la grande l'assemblée générale de Lagardère de ce vendredi 3 mai, Arnaud Lagardère a dévoilé la nature de ses ambitions devant un parterre de journalistes

Avant la grande l'assemblée générale de Lagardère de ce vendredi 3 mai, Arnaud Lagardère a dévoilé la nature de ses ambitions devant un parterre de journalistes. L’une d’entre pourrait concerner l’acquisition de Canal + dans sa totalité, après avoir notamment cédé EADS pour 2,3 milliards d’euros.

Canal+ France mérite un projet de croissance ambitieux. C'est l'objet de la procédure que nous avons engagée dans le strict respect de l'intérêt de Canal+ France”, juge Lagardère, qui dispose de 20% du groupe et a les Qataris de BeInSport comme grands rivaux dans le monde des médias.

Si Vivendi manque d'optimisme quant à l'avenir de Canal+ France, je suis prêt à étudier la reprise des 80 % qu'elle détient et à les introduire en Bourse à des conditions favorables”, a-t-il expliqué.

Le sport est une grande passion de Lagardère. L’investissement fait par le groupe est élevé à de nombreux niveaux (sponsoring, médias, filières, édition, promotion) et dans de nombreux sports. La F1 ne fait pas exception, comme peut en témoigner Charles Pic, dont la carrière a évolué grâce au groupe.

Je continue de penser que nous avons eu raison d'investir dans l'industrie du sport et de l'entertainment . Initialement, nous avions opté pour un modèle économique fondé sur les "minimums garantis", consistant à verser à l'avance d'importantes sommes aux fédérations qui nous confient leurs droits télévisuels. A nous, ensuite, de trouver les recettes”, a conclu Arnaud Lagardère

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Charles Pic
Type d'article Actualités