L’amertume de Jos Verstappen envers Renault

Plus jeune pilote à débuter en Formule 1, Max Verstappen est passé très près de vivre un week-end idéal pour son premier Grand Prix. A Melbourne, le jeune néerlandais, du haut de ses 17 ans, était en lice pour inscrire d’entrée les premiers points de sa carrière. A la faveur d’une stratégie décalée avec un premier relais en pneus mediums, il pouvait espérer intégrer le Top 10, vraisemblablement devant son coéquipier Carlos Sainz.

Un problème mécanique survenu peu de temps après son unique arrêt au stand l’a néanmoins contraint à mettre pied à terre. Une défaillance liée à l’unité de puissance Renault, qui a décidément joué de vilains tours à Red Bull et Toro Rosso pour cette première épreuve de l’année.

Alors que les relations entre Red Bull et Renault se tendent, au rythme des déclarations fortes du clan de Milton Keynes. Jos Verstappen a lui aussi soulagé son amertume en critiquant le motoriste français. Le père du plus jeune pilote de l’histoire de la F1 a eu du mal à digérer la déception de l’Albert Park.

"J’étais vraiment en colère. C’était l’opposé de ce qui aurait été un conte de fées", a-t-il confié dans les colonnes du journal De Telegraaf.

"Les choses ne sont clairement pas en ordre. Renault a besoin de travailler plus fort et de délivrer des résultats. C’est frustrant pour Max. C’est bien qu’il soit en Formule 1 pour gagner en expérience, mais s’il avait été là avec une autre marque de moteur, il aurait vraiment pu faire une impression."

Verstappen aura l’occasion de devenir le plus jeune pilote à marquer des points lors du prochain Grand Prix en Malaisie. Il même a devant lui...deux ans pour battre le record actuellement détenu par Daniil Kvyat, lui aussi propulsé en F1 par la filière Red Bull.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Jos Verstappen , Carlos Sainz , Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités