Stroll dans les points : "Très satisfaisant !"

Lance Stroll a conclu un week-end irréprochable en dixième position à l'arrivée du Grand Prix d'Italie, signant ainsi sa seconde entrée dans les points, après sa huitième place datant de Bakou.

Stroll dans les points : "Très satisfaisant !"
Lance Stroll, Williams Martini Racing
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41

Le pilote canadien a ainsi maintenu ce qui était sa position au départ, au lendemain d'un passage en Q3 la veille, en qualifications. Celui qui a déjà moulé un baquet chez Force India et attend un transfert imminent vers le team dont l'un des nouveaux propriétaires n'est autre que son père Lawrence a connu un week-end fluide de bout en bout, et avait qualifié les préparatifs d'avant-course de "faciles", après de nombreux GP chargés de galères.

La performance de Williams était au rendez-vous ce week-end, mais il restait à Stroll à maintenir son rang face à son propre équipier, Sergey Sirotkin, arrivé juste derrière lui en onzième position.

"Très satisfaisant, j'avais presque oublié ce que ça faisait de marquer des points !" a plaisanté Stroll au micro de Sky Sports F1. "J'ai connu des temps difficiles ! Il va me falloir un moment pour réaliser ; nous allons fêter ça."

Lire aussi :

Stroll admet qu'il savait qu'il serait difficile de maintenir la Williams dans le top 10 "compte tenu des performances" mais qu'un bon résultat était à sa portée à Monza. "J'ai réalisé de bonnes qualifications avec l'aspiration et une course solide, sans erreur", se réjouit-il. "Il y a des week-ends comme ça où l'on fait du bon travail opérationnellement. Il ne s'agit pas seulement de prendre la piste et de tirer le meilleur de la voiture, il faut prendre l'aspiration, avoir le bon niveau d'appui. Nous avons fait du très bon travail. Hier [samedi], j'ai fait un très bon tour en qualifications, puis j'ai gagné quelques places au départ, j'étais huitième je crois, et j'ai conservé un rythme solide."

Selon Stroll, il n'y avait rien de mieux à extraire du package Williams ce week-end. Le petit point du jour ne change rien dans l'immédiat à son classement au championnat du monde pilotes (18e, à désormais un point d'Ericsson), ni au classement par équipes, où Williams demeure lanterne rouge, à 14 unités de Sauber. Mais le résultat met du baume au cœur.

Lire aussi :

"Ce week-end, nous avons tout donné. Nous avons fait mieux que ce qui était censé être possible pour nous grâce au travail de nos gars. C'est ça le sport, il faut saisir les opportunités quand elles se présentent. Nous verrons ce que l'avenir nous réserve, je prends les choses week-end par week-end. Je suis pilote avant tout. C'est une année difficile, nous ne sommes vraiment pas là où nous voulons être, mais nous devons profiter d'une telle journée. Je vais à Singapour avec une attitude positive. Nous sommes très professionnels et nous avons eu du succès par le passé. J'ai une très bonne relation avec tout le monde chez Williams. Nous restons très proches, j'aime le penser, et nous allons finir la saison en beauté."

 

partages
commentaires
Renault porte réclamation contre Haas

Article précédent

Renault porte réclamation contre Haas

Article suivant

Malgré un avenir toujours incertain, Ocon signe un nouveau top 7

Malgré un avenir toujours incertain, Ocon signe un nouveau top 7
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021