Norris : "Éviter de subir le même sort" que Vandoorne

Après deux saisons en Formule 1 chez McLaren, Stoffel Vandoorne a perdu son baquet en raison de performances décevantes. Son remplaçant Lando Norris compte tirer des leçons de cet échec.

Norris : "Éviter de subir le même sort" que Vandoorne

Le parallèle entre la trajectoire de Stoffel Vandoorne et celle de Lando Norris est édifiant. Le Belge était membre du programme de jeunes pilotes McLaren depuis quatre ans lorsqu'il a été titularisé en Formule 1 et était alors considéré comme une future star de la discipline en raison de ses excellents résultats dans les catégories inférieures, ayant notamment dominé le GP2 de façon inédite. Ces deux dernières années, la carrière de Vandoorne semble toutefois s'être fracassée sur un roc nommé Fernando Alonso, si bien que le pilote de 26 ans ne paraît pas en mesure de se maintenir sur la grille de départ en 2019.

Lire aussi :

Protégé de McLaren depuis le début de l'année 2017, Lando Norris dispose également d'une excellente réputation après être sorti victorieux de tous les championnats qu'il a disputés à temps plein en monoplace. Tout comme Vandoorne ces deux dernières saisons, il devra composer avec une monoplace qui ne sera probablement pas en mesure de jouer les avant-postes ; faire ses preuves sera néanmoins indispensable, d'autant qu'il fera ses débuts en Formule 1 à un stade plus précoce que son aîné (à 19 ans contre 25, et avec une seule saison d'expérience dans une antichambre de la F1 contre quatre pour Vandoorne, qui a couru en FR3.5, en GP2 et en Super Formula).

 

Photo de:

 

Photo de:

"Bien sûr, je vais essayer d'apprendre tout ce que je peux de Stoffel et de l'équipe quant aux raisons pour lesquelles ils ne l'ont pas trouvé suffisamment bon, celles pour lesquelles ils pensent que je peux faire mieux, ce que je peux faire pour progresser ou ce qu'ils peuvent faire pour m'aider à progresser", déclare Norris avec humilité. "Ils comprennent bien davantage ce qui doit être fait pour que Carlos [Sainz, son futur coéquipier chez McLaren] et moi progressions et montrions ce dont nous sommes capables."

"Stoff, à mes yeux, est un super bon pilote. Sûrement meilleur que la plupart des autres pilotes sur la grille. Être confronté à Fernando pour ses débuts en Formule 1 quand McLaren est probablement au pire niveau de son Histoire, ce n'est pas facile quand on vient de championnats où on peut être dans d'excellentes équipes et toujours se battre pour la victoire, avant de rejoindre une catégorie où il y a tant de bons pilotes. Il n'a pas été lancé dans le grand bain mais dans l'océan. Tout ce que je peux apprendre de ce qu'il n'a pas suffisamment bien fait, de ce qu'il a très bien fait, les essais libres où j'ai appris à ses côtés : tout cela peut m'aider à éviter de subir le même sort."

McLaren "a besoin de deux jeunes pilotes"

Il n'est pas un secret que McLaren est dans une passe difficile. Déjà vingt ans depuis le dernier titre constructeur (Norris n'était pas né !), dix depuis l'ultime couronne chez les pilotes, six depuis la dernière victoire, quatre depuis l'ultime podium. Adopter les unités de puissance Renault n'a pas permis à l'écurie basée à Woking de retrouver les avant-postes comme elle s'y attendait. Dans un tel contexte, il était crucial selon Norris de recruter des jeunes loups capables de tolérer une absence de succès momentanée.

"Je crois que McLaren a besoin d'un nouveau départ", poursuit l'Anglais. "Je pense que l'équipe a besoin de deux jeunes pilotes qui sont d'accord pour dire que gagner n'est pas impératif lors de leurs deux premières années au sein de l'équipe. Je pense que c'est très réaliste pour Carlos et moi. Nous n'allons pas gagner l'an prochain. Probablement pas l'année suivante. Il va falloir quelques années pour revenir là où nous devrions être."

 

Photo de:

 

Photo de:

"J'ai envie de dire que je suis meilleur que les autres pilotes, mais je dois encore le prouver, que ce soit contre Carlos ou en général l'an prochain. J'espère que tout ce que je ferai sera suffisamment bon, car je ne veux pas [seulement] être avec McLaren, je veux gagner avec McLaren. C'est un projet à plus long terme que d'être simplement dans l'équipe pendant un an."

Le championnat F2 :

Norris conclut : "L'année va être dure pour McLaren, nous n'allons pas gagner. Probablement pas nous battre contre Ferrari et Mercedes. Mais j'aimerais dire que nous pourrions faire un pas en avant par rapport à maintenant. Il va principalement falloir progresser au fil de l'année et, comme je l'ai dit, développer la voiture pour les prochaines saisons afin d'être encore meilleur et peut-être commencer à se battre pour le podium, par exemple. Il sera bien plus facile de dire quelque chose en essais de pré-saison quand nous saurons où nous nous situerons en tant qu'équipe. Jusque-là, il s'agit de progresser par rapport à notre position actuelle."

partages
commentaires
La FIA prépare un meilleur Halo pour 2021

Article précédent

La FIA prépare un meilleur Halo pour 2021

Article suivant

Comment le plan de bataille de Ferrari s'est effondré à Monza

Comment le plan de bataille de Ferrari s'est effondré à Monza
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021