Actualités
Formule 1 GP de Russie

Norris va disputer qualifs et course avec le nouveau nez McLaren

McLaren a décidé d'utiliser son nouveau concept de nez sur la monoplace de Lando Norris pour la suite du Grand Prix de Russie à Sotchi.

Lando Norris, McLaren MCL35, avec de la peinture "flow-viz"

Comme son équipier Carlos Sainz, Lando Norris a utilisé une configuration standard ce vendredi, le Britannique ayant expliqué qu'il ne voulait pas prendre le risque d'endommager le nouveau nez, avant que l'équipe ne choisisse d'utiliser cette pièce pour la suite du week-end ce vendredi soir. Ce malgré un manque de pièce de rechange, et afin de récolter des données sur une distance de course ce dimanche.

Norris a terminé au 20e et dernier rang des EL3 ce samedi matin, mais il n'a pas réalisé de simulation de qualifications. Sainz, avec le nez de base, a signé le troisième temps.

Lire aussi :

"Nous avons apporté quelques modifications à la voiture pendant la nuit, nous espérons donc pouvoir passer à l'étape supérieure en termes de performances", a déclaré le patron de l'équipe, Andreas Seidl, à Sky F1. "Nous avons décidé de continuer avec le nouveau concept de nez ce matin avec Lando, avec l'objectif de le conserver pour les qualifications et la course de demain. Du côté de Carlos, nous avons décidé de nous en tenir à l'ancien concept."

"Il faut savoir que ce nouveau nez fait partie d'un ensemble plus large que nous allons essayer d'introduire progressivement, donc le gain total de ce nez n'est pas encore là. Mais il est toujours important pour nous de collecter le plus de données possible le plus rapidement possible, et c'est pourquoi nous avons décidé de scinder [le travail sur] les deux voitures. En même temps, c'est un grand défi logistique pour le moment, le nombre de pièces est assez faible pour le nouveau nez. C'est pourquoi nous avançons de cette manière."

 

La nouvelle solution, qui ressemble au design utilisé par Mercedes depuis un moment désormais et a également été adopté par Racing Point et Renault, dispose de montants plus étroits sous la structure du nez qui le connectent à l'aileron avant, alors que la cape forme désormais sa propre surface, au lieu d'être construite comme une partie des piliers. Cependant, à Sotchi, il ne s'agissait pas du seul élément testé par McLaren, l'équipe continuant d'apporter des évolutions course après course qui permettent de débloquer la performance des unes et des autres. 

Après avoir installé de nouveaux déflecteurs latéraux et des bargeboards lors des courses précédentes (marqués par les flèches rouge et bleue ci-dessus), l'équipe a déplacé son attention plus en avant, au niveau de l'aileron.

Le nouveau design concentre ses efforts sur deux zones principales : la région du vortex Y250, qui voit un raccourcissement du flap inférieur et un adoucissement de la pointe (flèche rouge) et un rajout métallique placé entre les deux flaps supérieurs pour éviter que l'écart entre les deux ne se réduise (flèche bleue).

Dans la partie de l'aileron située à l'extérieur de l'ajusteur, les volets ont été légèrement ouverts pour modifier l'écoulement de l'air sur et autour de la face du pneu afin d'améliorer la trajectoire de la turbulence de sillage lorsqu'elle se déplace le long de la voiture.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent EL3 - Hamilton surprend Bottas, Sainz s'illustre
Article suivant Qualifs - Hamilton, du bord du gouffre à la pole !

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France