Seidl : Norris peut viser la troisième place du championnat

Selon Andreas Seidl, directeur de McLaren, Lando Norris est en mesure de conserver sa troisième place au classement général jusqu'à la fin de la saison en dépit d'une monoplace bien moins performante que les Red Bull et Mercedes.

Seidl : Norris peut viser la troisième place du championnat

Si le match pour le titre mondial n'a très rapidement impliqué que Max Verstappen et Lewis Hamilton, celui pour la troisième place du championnat est nettement plus ouvert. Au soir du Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons observé un cinquième changement sur la dernière marche du podium virtuel, le zéro pointé de Sergio Pérez permettant à Lando Norris de refaire son apparition dans le top 3.

Le pilote McLaren avait déjà occupé cette position plus tôt dans la saison grâce à ses arrivées sur le podium à Imola et à Monaco. Bien qu'il ne dispose sur le papier que de la troisième meilleure voiture du plateau, le Britannique a été l'homme le plus régulier de ce début de saison. On ne recense aucun abandon et aucune arrivée au-delà du top 8.

Andreas Seidl a admis que le chemin était encore long avant la finale d'Abu Dhabi, mais le directeur de McLaren a également avoué à demi-mot que Norris pourrait se maintenir devant Valtteri Bottas et Sergio Pérez si les performances ne chutaient pas.

"Il est difficile de dire que [la troisième place] est un objectif réaliste parce que les Red Bull et les Mercedes sont vraiment meilleures", a-t-il avancé. "Valtteri et Checo ont aussi fait de belles courses cette année et dans le passé, donc tout repose sur les bonnes performances de Lando, de l'équipe et de la voiture. Après dix courses, nous avons réussi à atteindre la troisième place donc ce n'est pas impossible que [Norris] puisse rester là s'il parvient à répéter ses résultats de la première moitié de saison."

Lire aussi :

Selon Seidl, Ferrari, quatrième du classement, est le "vrai" rival de McLaren. Néanmoins, cela n'empêche pas l'écurie britannique de faire tout son possible pour capitaliser sur les erreurs de Red Bull et de Mercedes, qui se sont partagé les victoires cette saison mais qui ont également connu les plus grands couacs. 

"Soyons honnêtes, la situation doit souvent mal tourner chez Red Bull ou Mercedes pour que nous puissions les battre", a poursuivi le chef d'équipe. "Nos performances seules ne nous permettent pas de devancer Valtteri et Checo pour le moment. C'est la réalité et nous ne devons pas l'oublier. Nous avons également une forte concurrence avec les deux pilotes Ferrari."

"Nous nous levons le matin parce que nous voulons gagner des courses. En raison de nos performances actuelles, ce n'est pas encore possible. Donc, nous essayons de faire un meilleur travail en matière de stratégie, de rythme ou de capacité à se tenir loin des problèmes. Ces éléments, en comptant également un certain degré de chance, nous permettent d'occuper la [troisième] position. Et jusqu'à la fin de la saison, nous allons essayer de donner du fil à retordre à nos adversaires sur tous les circuits."

partages
commentaires

Voir aussi :

McLaren : Revenir aux moteurs bruyants ne fera pas fuir les sponsors

Article précédent

McLaren : Revenir aux moteurs bruyants ne fera pas fuir les sponsors

Article suivant

Wolff se sent une responsabilité dans l'avenir de Bottas

Wolff se sent une responsabilité dans l'avenir de Bottas
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021