Seidl : Norris peut viser la troisième place du championnat

Selon Andreas Seidl, directeur de McLaren, Lando Norris est en mesure de conserver sa troisième place au classement général jusqu'à la fin de la saison en dépit d'une monoplace bien moins performante que les Red Bull et Mercedes.

Seidl : Norris peut viser la troisième place du championnat

Si le match pour le titre mondial n'a très rapidement impliqué que Max Verstappen et Lewis Hamilton, celui pour la troisième place du championnat est nettement plus ouvert. Au soir du Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons observé un cinquième changement sur la dernière marche du podium virtuel, le zéro pointé de Sergio Pérez permettant à Lando Norris de refaire son apparition dans le top 3.

Le pilote McLaren avait déjà occupé cette position plus tôt dans la saison grâce à ses arrivées sur le podium à Imola et à Monaco. Bien qu'il ne dispose sur le papier que de la troisième meilleure voiture du plateau, le Britannique a été l'homme le plus régulier de ce début de saison. On ne recense aucun abandon et aucune arrivée au-delà du top 8.

Andreas Seidl a admis que le chemin était encore long avant la finale d'Abu Dhabi, mais le directeur de McLaren a également avoué à demi-mot que Norris pourrait se maintenir devant Valtteri Bottas et Sergio Pérez si les performances ne chutaient pas.

"Il est difficile de dire que [la troisième place] est un objectif réaliste parce que les Red Bull et les Mercedes sont vraiment meilleures", a-t-il avancé. "Valtteri et Checo ont aussi fait de belles courses cette année et dans le passé, donc tout repose sur les bonnes performances de Lando, de l'équipe et de la voiture. Après dix courses, nous avons réussi à atteindre la troisième place donc ce n'est pas impossible que [Norris] puisse rester là s'il parvient à répéter ses résultats de la première moitié de saison."

Lire aussi :

Selon Seidl, Ferrari, quatrième du classement, est le "vrai" rival de McLaren. Néanmoins, cela n'empêche pas l'écurie britannique de faire tout son possible pour capitaliser sur les erreurs de Red Bull et de Mercedes, qui se sont partagé les victoires cette saison mais qui ont également connu les plus grands couacs. 

"Soyons honnêtes, la situation doit souvent mal tourner chez Red Bull ou Mercedes pour que nous puissions les battre", a poursuivi le chef d'équipe. "Nos performances seules ne nous permettent pas de devancer Valtteri et Checo pour le moment. C'est la réalité et nous ne devons pas l'oublier. Nous avons également une forte concurrence avec les deux pilotes Ferrari."

"Nous nous levons le matin parce que nous voulons gagner des courses. En raison de nos performances actuelles, ce n'est pas encore possible. Donc, nous essayons de faire un meilleur travail en matière de stratégie, de rythme ou de capacité à se tenir loin des problèmes. Ces éléments, en comptant également un certain degré de chance, nous permettent d'occuper la [troisième] position. Et jusqu'à la fin de la saison, nous allons essayer de donner du fil à retordre à nos adversaires sur tous les circuits."

partages
commentaires

Voir aussi :

McLaren : Revenir aux moteurs bruyants ne fera pas fuir les sponsors
Article précédent

McLaren : Revenir aux moteurs bruyants ne fera pas fuir les sponsors

Article suivant

Wolff se sent une responsabilité dans l'avenir de Bottas

Wolff se sent une responsabilité dans l'avenir de Bottas
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021