Laporte ne laissera pas le GP de France dispara?tre

Bernard Laporte, le secrétaire d'Etat aux services des sports et ex-sélectionneur du XV de France, a indiqué dans le quotidien L'Equipe qu'il voulait absolument conserver le Grand Prix de France

Bernard Laporte, le secrétaire d'Etat aux services des sports et ex-sélectionneur du XV de France, a indiqué dans le quotidien L'Equipe qu'il voulait absolument conserver le Grand Prix de France.

"Le Grand Prix de France de F1 appartient au peuple français, tout comme le Tour de France ou Roland Garros par exemple", précise Laporte. Fixé au week-end du 22 juin, le Grand Prix aura une fois de plus lieu à Magny-Cours en 2008, après quoi il pourrait se déplacer en région parisienne.

"Nous ne savons pas encore quelle option est la meilleure", continue t'il. "A Magny-Cours, il y a le strict minimum pour organiser le Grand Prix de France. Ecclestone est quant à lui libre de faire ce que bon lui semble. Si demain il nous annonce que la France n'organise plus de Grand Prix, nous n'aurons que nos yeux pour pleurer."

Déjà menacé les années précédentes, Nevers Magny-Cours 2007 devait être la dernière édition du Grand Prix de France mais le FOM a offert un sursis à la Fédération Française du Sport Automobile. A elle d'en faire bon usage à présent.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités