Formule 1 GP de Las Vegas

Las Vegas : Verstappen comme un "clown" à la cérémonie d'ouverture

Max Verstappen n'apprécie pas le côté sensationnel du Grand Prix de Las Vegas, préférant consacrer son énergie à l'aspect sportif.

Pierre Gasly, Alpine F1 Team, Esteban Ocon, Alpine F1 Team, Sergio Perez, Red Bull Racing, Max Verstappen, Red Bull Racing, prennent un selfie

Le Grand Prix de Las Vegas n'a pas encore commencé sur la piste, mais l'événement bat son plein dans la ville du jeu et de la démesure. La cérémonie d'ouverture vient d'avoir lieu avec un spectacle de drones et des performances par des artistes comme will.i.am, Kylie Minogue et le Cirque du Soleil. Les pilotes sont sortis de boîtes géantes pour être présentés au public dans la ligne droite des stands.

Max Verstappen ne goûte que très peu ce genre de mise en scène, lui qui a même fait l'impasse sur un événement VIP organisé dans le complexe Wynn de Las Vegas, où Stefano Domenicali (PDG de la Formule 1) avait requis la présence des pilotes.

"Pour moi, nul besoin d'aller à ces choses-là", estime Verstappen. "Je ne parle pas des chanteurs, c'est juste que tu es là et tu ressembles à un clown." Ainsi, voici sa définition de ce week-end de Grand Prix : "99% spectacle, et 1% événement sportif."

Cependant, le pilote Red Bull "comprend parfaitement" l'approche de Liberty Media à Las Vegas : "On peut voir les choses de deux manières, l'aspect commercial ou l'aspect sportif, alors bien sûr je comprends leur point de vue, mais je donne juste mon avis sur l'aspect performance. On n'est pas [actionnaires], alors on ne fait que suivre. Ce sont eux qui décident quoi faire, n'est-ce pas ? Je ferais pareil si j'étais propriétaire, je n'écouterais pas les pilotes ; ce serait mon sport, je ferais ce que je veux avec si c'était le cas."

Les pilotes à la cérémonie d'ouverture

Les pilotes à la cérémonie d'ouverture

"J'imagine qu'ils gagnent quand même de l'argent, que ça me plaise ou non, alors ça ne dépend pas de moi. Mais vous savez, je ne vais pas faire semblant non plus. J'ai toujours exprimé mon opinion en positif comme en négatif. Je suis ainsi. Certains aiment le spectacle un peu plus. Je n'aime pas ça du tout. J'ai grandi en étant focalisé sur l'aspect performance. C'est comme ça que je vois les choses. Alors personnellement, j'aime être à Vegas, mais pas tellement pour la course."

En effet, cette piste de 6,2 km composée principalement de longues lignes droites entrecoupées par quelques virages lents est loin d'enthousiasmer le Néerlandais. "Pas très intéressant", lâche-t-il. "Il n'y a juste pas beaucoup de virages, à vrai dire. Je ne sais pas. Ça dépendra aussi probablement du niveau d'adhérence. On ne dirait pas qu'il y en a beaucoup. On va prendre les choses comme elles viennent."

"Je ne trouve pas ça si passionnant, c'est tout. Un circuit urbain n'est déjà pas très passionnant naturellement, surtout avec ces nouvelles monoplaces. Elles sont juste trop lourdes. Et surtout quand l'adhérence est faible, ça n'aide pas. Bien sûr, ce sera super de rouler sur le Strip, mais le tracé lui-même n'est pas le plus passionnant qui soit. Une F1 est bien plus fun avec beaucoup de virages rapides."

"Je roule juste là où je dois rouler. On peut quand même donner notre avis sur différentes choses. Pour le reste, on fait juste notre week-end, et on passe au suivant."

Quant à savoir si donner son avis peut faire la différence, Verstappen répond : "Ce n'est pas mon objectif, que ça fasse une énorme différence. Mais quand vous me posez une question et que j'ai envie d'y répondre, j'y réponds avec honnêteté."

Avec Adam Cooper

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent AlphaTauri change de livrée jusqu'à la fin de la saison
Article suivant Steiner : "Les commissaires ont dit que la FIA faisait du mauvais travail"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France