L'Autriche à la peine; Red Bull s'en prend à la F1

partages
L'Autriche à la peine; Red Bull s'en prend à la F1
Par : Olivier Guillaume
14 juin 2015 à 10:32

Red Bull Ring
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso et Felipe Massa, Williams F1 Team
Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Les statues du Red Bull Ring
Niki Lauda, Président Non-Exécutif de Mercedes et le Dr Helmut Marko, Consultant Red Bull Motorsport

Comme Motorsport.com vous en informait déjà il y a quelques semaines, Red Bull rencontre beaucoup de difficultés à vendre ses billets pour le prochain Grand Prix d'Autriche, qui aura lieu dans moins de quinze jours maintenant.

L'an dernier, la célèbre marque autrichienne avait fait renaître la course sur l'ancien A1 Ring, désormais nommé Red Bull Ring. Ce fut un grand succès, puis 95 000 spectateurs avaient rejoint les abords du tracé le plus champêtre du calendrier le jour du Grand Prix.

Tout le monde parle beaucoup mais agit trop peu en faveur de la F1.

Helmut Marko, Red Bull

Mais cette année, à l'occasion de son deuxième rendez-vous avec l'histoire de la discipline, le Red Bull Ring n'attend que 60 à 70 000 personnes. Le Consultant de Red Bull Helmut Marko confie n'avoir aucun doute quant aux raisons qui mettent déjà le Grand Prix d'Autriche en difficulté.

"C'est la situation générale du sport qu'il faut blâmer," déclare Marko. "La domination outrageuse de Mercedes a tué le suspense."

Mais l'homme ne s'en prend pas qu'à ses adversaires et reconnaît que le spectacle en F1 est assez pauvre à l'heure actuelle, à l'heure où le Groupe Stratégique est en pleine discussion au sujet des futurs règlements 2017.

"Tout le monde parle trop mais agit trop peu," ajoute Marko. "Chaque équipe défend ses intérêts, essaie de tirer la situation à son avantage, plutôt que de penser à ce qui est bien à faire pour le sport."

Des propos qui rejoignent ceux exprimés par de nombreuses personnalités critiquant le Groupe Stratégique, de Bernie Ecclestone au Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner.

Prochain article Formule 1
Vettel - La F1 est trop chère et pas assez spectaculaire

Article précédent

Vettel - La F1 est trop chère et pas assez spectaculaire

Article suivant

Dossier - Les anciens pilotes Caterham - Marcus Ericsson

Dossier - Les anciens pilotes Caterham - Marcus Ericsson

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Actualités