Lawrence Stroll : "Je ne suis pas là pour l'ego"

Lawrence Stroll donne le ton : pour le nouveau propriétaire de l'écurie Racing Point (ex-Force India), il n'est pas question de faire de la figuration.

Lawrence Stroll : "Je ne suis pas là pour l'ego"
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Le nez de la voiture de Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Lawrence Stroll, propriétaire de Racing Point Force India F1 Team
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Lawrence Stroll souhaite bonne chance à son fils Lance Stroll, Williams Racing, sur la grille
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11

Fondée en 1991 sous le nom de Jordan Grand Prix, la structure basée à Silverstone s'appelait Force India depuis son rachat par Vijay Mallya, milliardaire (désormais millionnaire) indien, fin 2007. Malgré la quatrième place du championnat des constructeurs en 2016 et en 2017, Force India a été placé sous administration judiciaire l'été dernier en raison de ses difficultés financières, et il a fallu que Lawrence Stroll vole à sa rescousse.

Lire aussi :

C'est sans surprise que son fils Lance a été annoncé comme coéquipier de Sergio Pérez pour la saison 2019, mais loin de se formaliser d'un népotisme somme toute logique, Lawrence Stroll déclare ses ambitions pour l'avenir, relayé par Reuters : "Je ne suis pas là pour l'ego. Je ne suis pas là pour perdre de l'argent. Je suis là pour le long terme, comme avec toutes les autres entreprises que j'ai détenues, que ce soit Tommy Hilfiger, Michael Kors ou une autre."

Viser le top 3 à long terme

Racing Point pourrait notamment bénéficier du plafond du budget autorisé par écurie qui pourrait être mis en place à moyen terme en Formule 1. Force India a en effet acquis la réputation de surpasser en piste les limites que représentent son manque de ressources, notamment lors d'une saison 2017 où l'équipe avait le plus petit budget du plateau mais a obtenu cette fameuse quatrième place au classement général.

"Il est de notoriété publique qu'il va y avoir une sorte de budget plafonné et une meilleure répartition financière des primes pour les petites équipes", poursuit Stroll. "Il reste à voir à quel point cela va fonctionner, mais toutes les rumeurs sont bonnes, et j'ai suffisamment discuté avec Chase [Carey, président de la F1] pour savoir que c'est la direction dans laquelle ils veulent et doivent emmener leur entreprise. Pour moi, cela présage des opportunités financières, et à partir de 2021, l'opportunité de faire des bénéfices."

Voilà plusieurs années que les courses sont largement dominées par le trio d'écuries composé de Mercedes, Ferrari et Red Bull. Stroll a ainsi la ferme intention d'y mettre un terme avec son équipe, même si ce sera forcément difficile la saison prochaine, sans changement majeur de réglementation.

"Avec le bon financement, le bon leadership et la bonne motivation, il n'y a aucune raison pour que nous n'ayons pas des attentes élevées et que nous ne puissions pas élever encore davantage notre niveau de jeu, dans l'espoir de nous battre pour cette troisième place", conclut le milliardaire canadien.

partages
commentaires
La McLaren à moteur V8 a rappelé à Alonso le son qui "manque" à la F1

Article précédent

La McLaren à moteur V8 a rappelé à Alonso le son qui "manque" à la F1

Article suivant

Hamilton et Vettel attendent Verstappen au rendez-vous en 2019

Hamilton et Vettel attendent Verstappen au rendez-vous en 2019
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021