Le circuit de Mexico prêt pour l'inspection finale de la FIA

partages
commentaires
Le circuit de Mexico prêt pour l'inspection finale de la FIA
Par : Fabien Gaillard
20 oct. 2015 à 09:00

Le promoteur du Grand Prix du Mexique, Federico Gonzalez, a expliqué que le circuit attendait l’inspection finale de la FIA, malgré quelques retards liés à la pose de la dernière couche d’asphalte.

Charlie Whiting, délégué de la FIA avec Herbie Blash, délégué de la FIA
Logo del Autódromo Hermanos Rodríguez
Inauguration de l'Autodromo Hermanos Rodriguez
Autodromo Hermanos Rodriguez
Autodromo Hermanos Rodriguez
Autodromo Hermanos Rodriguez
Autodromo Hermanos Rodriguez
Autodromo Hermanos Rodriguez

Les travaux de réfection du circuit de Mexico City ont été réalisés en moins d’un an et les organisateurs ont dû patienter pour poser la dernière couche d’asphalte, en raison de conditions climatiques défavorables.

Le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, en charge de l’inspection du tracé en vue de lui accorder le Grade 1, sésame indispensable à l’organisation du Grand Prix le 1er novembre prochain, s’est rendu à Mexico cette semaine.

"Il y a toujours un peu de travail ici et là – comme de la peinture – dans les zones réservées au public", a expliqué Gonzalez pour Motorsport.com. "Nous travaillons dur sur cela. Nous en sommes là, 95% du travail est fait, donc nous sommes un peu en retard sur le programme, mais pour le reste nous sommes confiants et nous serons à l’heure."

Un expert en asphalte dépêché sur place

Le temps pluvieux a retardé la finalisation de la pose de l’asphalte. En conséquence, pour s’assurer que les travaux ont été réalisés dans les règles de l’art, l’architecte Hermann Tilke a envoyé son expert en asphalte.

"Nous avons eu quelques retards [au moment de finir l’asphalte], mais c’est maintenant terminé à 100 %", assure le promoteur mexicain. "Il a plu et ça a rendu cela difficile, mais nous avons fait quelques démonstrations et les gens de Tilke sont venu avec le Dr. [Rainer] Harat, le plus éminent ingénieur en matière d’asphalte. Il est venu et a supervisé le tout, et a effectué quelques changements. Donc c’est bon."

Un processus d'apprentissage difficile

Plus de 20 ans après la dernière visite de la Formule 1 sur l’Autodrome des Frères Rodriguez, le circuit a connu un lifting important pour satisfaire aux exigences nouvelles en matière de sécurité et d’accueil.

"Pour nous, ça a été un processus d’apprentissage très difficile", admet-il. "Ce projet est vraiment énorme. Il y avait beaucoup de détails, beaucoup de problèmes internationaux, et comme la construction a eu lieu sur une courte période, c’était très difficile."

"Pour nous, avoir fait ça en moins d’un an, c’était délicat mais nous sommes très heureux et confiants dans le fait que les gens vivront une belle expérience quand ils verront la piste."

Sergio Pérez suscite l'enthousiasme

La première vague de billets mis en vente s’est rapidement terminée, les guichets ayant été pris d’assaut. En conséquence, les organisateurs ont fait le choix d’augmenter la capacité du circuit à 100'000 personnes. Il ne reste déjà plus que quelques places disponibles.

Un enthousiasme bien aidé par les performances de Sergio Pérez, auteur d’un podium à Sotchi : "Ça a énormément aidé. Ça ne pouvait pas arriver à un meilleur moment, vraiment. C’est comme si tout était prévu, mais ce n’était pas le cas!"

"Ca nous aide vraiment parce que la perception de Checo Pérez en tant que héros national ne pouvait pas être meilleure. Le timing avec ce podium, les images dans les journaux, ça nous a permis de vendre plus de billets et ça favorise l’enthousiasme des gens qui viendront voir la course. S’il fait quelque chose à Austin, et bien, il n’y aura rien de mieux."

Prochain article Formule 1
Grosjean sera de la partie à la Race of Champions

Article précédent

Grosjean sera de la partie à la Race of Champions

Article suivant

Ecclestone veut imposer le retour des V8 en 2016

Ecclestone veut imposer le retour des V8 en 2016

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités