Le composé dur de Pirelli fera ses débuts en Malaisie

Le P Zero Argent spécification 2012, le plus dur et endurant de la gamme de composés Pirelli F1, va faire ses débuts lors du Grand Prix de Malaisie

Le P Zero Argent spécification 2012, le plus dur et endurant de la gamme de composés Pirelli F1, va faire ses débuts lors du Grand Prix de Malaisie. Une course qui poussera les pneus à leur limite en raison des conditions climatiques souvent extrêmes : températures très élevées et pluies torrentielles s’invitant fréquemment.

Le circuit de Sepang est caractérisé par une surface abrasive qui ajoute aux exigences déjà imposées sur les pneus devant faire face à deux longues lignes droites ainsi que plusieurs épingles, testant la traction. Ces exigences extrêmes font de Sepang le territoire idéal pour le P Zero Argent, dont les qualités ont inspiré les pneus routiers P Zero Argent récemment lancés, qui donnent la priorité à l’endurance ainsi qu’aux performances.

Cette combinaison du Cinturato Vert (Intermédiaire) et le Cinturato Bleu (Pluie) couvre le plus grand type de conditions climatiques observées en Malaisie, les pneus étant également prêts à affronter les pluies diluviennes demeurant des classiques sur ce circuit situé juste au Nord de l’Equateur. Même sans pluie, l’humidité demeure à 80%, rendant le challenge physique encore plus important pour les pilotes.

L’usure augmentée en raison de la nature unique de la Malaisie pourrait avoir pour conséquence un certain nombre d’arrêts aux stands ; trois arrêts ayant fourni la stratégie de la victoire l’an dernier. Cependant, les composés utilisés par Pirelli cette saison sont légèrement plus tendres et plus rapides. Le composé dur aligné en Malaisie ce week-end sera plus proche du composé medium 2011, soulignant l’évolution constante de la performance des enveloppes P Zero.

"La Malaisie est l’un des plus gros challenges de la saison, tout simplement en raison de la nature de la piste et de la météo. Nous nous attendons à des températures en piste de plus de 50°C et à un écart de performances entre les composés désignés similaire à celui vu en Australie. Notre objectif est toujours de faire en sorte que cet écart soit de moins d’une seconde, même s’il y a un grand pas entre les composés durs et tendres, choisis pour la course," a déclaré Paul Hembery.

"La Malaisie est favorable aux dépassements, et cela devrait bien convenir aux caractéristiques des pneus P Zero, qui ont été pensés spécifiquement pour promouvoir les dépassements y compris par un degré volontaire de dégradation. La stratégie pneumatique sera très importante, particulièrement en ce qui concerne la sauvegarde des pneus au début des relais. L’an dernier, la bataille pour les places du podium s’est jouée jusque dans le tout dernier tour, et notre objectif avec le pneu de cette année est d’encourager une course serrée, après le départ excitant vécu en Australie le week-end dernier."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités