Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
49 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
56 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
70 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
84 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
105 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
119 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
133 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
140 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
154 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
161 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
175 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
189 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
217 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
238 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
245 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
259 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
280 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
294 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
308 jours

Le contrat 2017 de Pirelli retardé par les discussions sur les tests

partages
commentaires
Le contrat 2017 de Pirelli retardé par les discussions sur les tests
Par :
Traduit par: Fabien Gaillard
2 avr. 2016 à 13:51

Charlie Whiting, le directeur de course de la F1, a déclaré que le contrat de Pirelli pour la fourniture de pneus pour 2017-2019 n’a pas été signé parce que la firme italienne veut finaliser les détails de son programme de tests.

Des pneus Pirelli
Pirelli
Pirelli tyres
Pneus Pirelli
Renault Sport F1 Team, pneus Pirelli
Pneus Pirelli
Paul Hembery, Directeur de la Compétition de Pirelli Motorsport Director sur la grille

Pirelli s’est vu demander par la FIA de fabriquer des pneus pour des exigences spécifiques liées à l’appui plus important sur les monoplaces dès 2017. Cependant, le manufacturier est inflexible sur la question d’un programme de tests en bonne et due forme, afin de lui permettre de remplir ses obligations et de développer des pneus adaptés.

"Ce n’est pas inhabituel pour un contrat d’être retardé comme cela", a dit Whiting. "Il y a encore du temps avant 2017. Pirelli veut que les objectifs qu’on leur a demandé d’accomplir soient dans le contrat, ils veulent des éléments plus spécifiques dans le contrat concernant les tests."

"Ils veulent seulement une garantie pour les tests, vraiment. Si nous leur fixons des objectifs, ils veulent les outils avec lesquels les atteindre. Ce sont les seuls points, je pense. Tout le reste est réglé, mais ils veulent cette garantie des tests."

"Nous avons mis cela dans les règlements, mais ils aimeraient avoir un petit peu plus de confort, et aussi l’opportunité de tester, avec leur propre voiture, une spécification antérieure. Ils voudraient avoir l’opportunité de faire cela aussi. Donc je pense que tout est réalisable à cour terme."

À la recherche d'une voiture d'essais

Whiting a confirmé qu’il avait été demandé aux équipes si elles étaient prêtes à fournir des voitures adaptées pour les essais pneumatiques et que la FIA déciderait au final qui ferait ce travail.

"Nous avons changé les règles pour allouer spécifiquement 12 tours pour des essais pneumatiques, ce qui n’existait pas avant. La taille des pneus est réglée, ils ont des pneus de développement dans leur usine."

"Il y a toujours quelques points de discussion concernant les voitures qui vont tester ces pneus. Nous avons récemment réglé la manière dont nous voulions tester les pneus et nous avons offert la même à toutes les équipes."

"Certains sont revenus et ont dit ‘nous ne pouvons pas faire ça’ parce que nous avons demandé une voiture qui est proche d’une voiture 2017. Typiquement, ce serait une voiture 2015 avec une carrosserie modifiée afin de produire le même niveau d’appui que ce que nous attendons pour 2017. Donc ce sera une sorte de mulet."

"Nous avons demandé à toutes les équipes de voir si elles aimeraient faire ça. Pirelli offre une certaine somme d’argent pour chaque kilomètre effectué, donc c’est l’offre. Maintenant, nous sommes au stade de ces offres pour voir qui peut fournir ce dont nous avons le sentiment d'avoir besoin, et ensuite nous déciderons combien d’équipes sont capables de faire ça ou veulent faire ça."

"Et ensuite, nous reviendrons vers Pirelli et verrons ce que ça signifie en termes de nombre de jours que chaque équipe aura. Donc c’est un processus en cours. Je ne dirais pas que c’est quelque chose qui est à l’arrêt du tout, c’est quelque chose qui est bien dans nos esprits."

Article suivant
Qualifications - Deux alternatives proposées aux équipes

Article précédent

Qualifications - Deux alternatives proposées aux équipes

Article suivant

Technique - Sous le capot de la Mercedes W07 Hybrid

Technique - Sous le capot de la Mercedes W07 Hybrid
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper