Le deal Renault-ING souligne le pouvoir de la F1

Pour des raisons de réglementation anti-tabac, Renault doit stopper sa collaboration avec Mild Seven et trouver un nouveau sponsor titre

Pour des raisons de réglementation anti-tabac, Renault doit stopper sa collaboration avec Mild Seven et trouver un nouveau sponsor titre. Honda et Lucky Strike ont vécu la même histoire, tout comme McLaren et West, qui se sont séparés il y a un an déjà.

Désormais, l'équipe championne du monde sera sponsorisée par la banque hollandaise ING, comme vous le savez déjà. Or,le budget apporté par ING équivaut presque à celui apporté par Mild Seven dans le passé. "Cela souligne la bonne santé de la Formule 1", explique Flavio Briatore, patron de Renault.

"Nous pouvons remplacer de façon équivalente l'apport de fond d'une industrie du tabac par d'autres d'autres types d'industrie. Et puis, ce deal parle en faveur de notre équipe car ING nous a préferé à McLaren ou Ferrari."

ING et le Renault F1 Team étaient tombés d'accord sur un contrat de 3 ans pour un montant total d'environs €135 millions. Une broutille...


Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Flavio Briatore
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités