Le débriefing des qualifications par Paul Hembery

Pirelli propose ce weekend les pneus mediums et durs surle tracé de Bahreïn, quatrième épreuve du championnat du monde de Formule 1

Pirelli propose ce weekend les pneus mediums et durs surle tracé de Bahreïn, quatrième épreuve du championnat du monde de Formule 1. Paul Hembery, Directeur Motosport de la firme italienne dont une nouvelle signature de contrat fournisseur aurait été signée pour 5 nouvelles saisons, revient sur la séance de samedi.

Au contraire de la Chine, la clé pour la gestion des pneus ici sera au niveau de la dégradation thermique, avec des températures de piste dépassant les 40°C”.

Avec toute la traction et les freinages impliqués, les pneus arrière seront particulièrement sollicités. Si le temps de la pole est déjà plus rapide que celui de l’an dernier, nous devrions voir les chronos tomber de plus en plus en raison de l’évolution de la piste. L’écart de performance entre les deux mélanges est bien plus faible qu’en Chine –environ 0.6s au tour-, ce qui signifie qu’il existe plusieurs possibilités différentes pour les stratégies et non un seul chemin unique à emprunter”.

Nous avons déjà vu cela en qualifications, les équipes adoptant des approches différentes lors de chaque séance. Dépasser est relativement facile à Bahreïn par rapport à beaucoup d’autres circuits, et il semble que le pneu dur soit celui qui est préféré par les équipes pour la course, ici”.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités